Carnet Photographique la Malaisie
Histoire du Nicaragua : La présidence de Violeta Chamorro (1990-1996)
Carnet Photographique Nicaragua

Lors des élections générales du 25 février 1990, la crise économique (24 000 p. 100 d’inflation en 1988) et l’impopularité du service militaire obligatoire semblent avoir raison de l’adhésion populaire dont les sandinistes bénéficiaient jusqu’alors. Daniel Ortega, qui recueille 40,8 p. 100 des suffrages, est battu de manière inattendue par Violeta Chamorro, qui obtient 54,7 p. 100 des suffrages. Veuve du directeur du journal assassiné en 1978, elle est soutenue par une coalition conservatrice de quatorze partis, l’Union nationale de l’opposition (UNO), qui remporte 90 sièges au Parlement contre 39 pour les sandinistes, mais aussi par les États-Unis qui s’engagent à mettre un terme à leur embargo et à apporter de nouveau leur aide financière au pays. La nouvelle présidente entre en fonction (25 avril) après la conclusion d’un cessez-le-feu (19 avril) entre la Contra et l’armée sandiniste.

Un an après son élection, la paix civile est une réalité favorisée par le désarmement de 22 000 contras et par une réduction des troupes régulières de 80 000 à 25 000 hommes. Cependant, les rivalités entre des bandes armées constituées d’anciens sandinistes et d’anciens contras contribuent à maintenir un climat d’insécurité. De plus, la situation économique reste très précaire, d’autant que le gouvernement doit constamment faire face à des mouvements de grève.

Jugeant la rupture avec le sandinisme trop lente, la coalition qui a fait élire Violeta Chamorro lui retire son soutien en 1993. La présidente s’allie alors avec les députés du FSLN afin de bénéficier d’une majorité parlementaire.

Soumise à la pression américaine, Violeta Chamorro se résout toutefois à relever de ses fonctions en 1994 le général sandiniste Humberto Ortega, commandant en chef des armées, frère de Daniel Ortega. Au terme de son mandat, elle peut se prévaloir d’avoir réussi à préserver la paix civile et d’avoir relancé l’économie qui connaît en 1996 sa troisième année de croissance positive consécutive.

"Nicaragua" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Violeta Barrios de Chamorro
Violeta Barrios de Chamorro
Recherche personnalisée