Carnet Photographique infos éléphant

L'anatomie de l'éléphant : la trompe de l'éléphant

Carnet photographique : Animaux
1/10/15

Ossature de l'éléphant

Les éléphants sont de grands animaux massifs, très lourds, aux pattes en colonne terminées par cinq doigts portant chacun un ongle en forme de sabot, et à la peau épaisse portant de rares poils. Le nez et la lèvre supérieure sont transformés en une longue trompe souple et préhensile, qui fait office de main. Les éléphants sont dépourvus de glandes sudoripares ; leurs oreilles jouent probablement un rôle important dans la ventilation de leur organisme, du moins pour les éléphants d’Afrique.


Comment différencier les espèces d'éléphants ?

Les différentes espèces d’éléphants se différencient, entre autres caractéristiques anatomiques, par leur taille : l’éléphant d’Asie atteint 3 m de haut au garrot, l’éléphant d’Afrique de forêt 2 m, et l’éléphant d’Afrique de savane, de loin le plus grand et le plus massif, jusqu’à 4 m. Mais, à l’exception de la taille et de la forme des oreilles (plus arrondies chez

Famille éléphant
Famille éléphant

l’espèce de forêt que chez l’espèce de savane) et des défenses (plus longues et plus droites chez l’espèce de forêt), l’éléphant de savane et l’éléphant de forêt sont en fait très ressemblants, alors qu’ils se distinguent très nettement de l’éléphant d’Asie. Ainsi, l’éléphant d’Asie a des oreilles plus petites que les éléphants d’Afrique (chez lesquels elles peuvent atteindre jusqu’à 1,5 m de haut !) et une peau moins ridée ; de plus, les défenses ne sont présentes que chez les mâles, alors que chez les éléphants d’Afrique, femelles comme mâles en sont dotés. Par ailleurs, la trompe de l’éléphant d’Asie se termine par un lobe unique, contre deux chez les éléphants d’Afrique.

La trompe, un organe sensible

La trompe, musculeuse et dépourvue de structure osseuse, est la caractéristique la plus typique des éléphants — ce sont des proboscidiens, du grec proboscis, « trompe ». Elle est formée par la lèvre supérieure et le nez, fortement allongés, qui servent à porter à la bouche herbes, feuilles et eau. Organe très souple et puissant, elle sert aussi à émettre des barrissements, à abattre des arbres, à arracher des feuilles et à aspirer la poussière ou l’eau pour les bains. C’est également un organe très sensible, que l’animal dresse afin de détecter les odeurs portées par le vent et de flairer les éventuels dangers ou individus étrangers au groupe. Grâce aux lobes à l’aspect de doigts situés au bout de la trompe et à l’action aspirante des deux narines, les éléphants peuvent ramasser et examiner de petits objets. "Elephant" © Ecrit par et Encarta