Carnet Photographique infos Suède
L'art français : la sculpture au Moyen Age
Carnet Photographique France

L'essor des ordres monastiques et des projets de construction permet le développement de la sculpture romane dans le sud et le centre de la France, comme la basilique Saint-Sernin à Toulouse, dont le tympan représente un Christ en majesté sculpté en relief dans le marbre (v. 1096), et comme l’église de la Madeleine à Vézelay (v. 1120-1132). Fait important, le Jugement dernier (v. 1140) qui orne le tympan du portail ouest de la cathédrale d'Autun en Bourgogne, porte pour la première fois la signature du sculpteur, Gislebertus, traduisant une prise de conscience décisive de l'artiste quant à son rôle social et au statut de son œuvre.

Les véritables débuts de la sculpture gothique remontent aux statues-colonnes des portails de la cathédrale de Chartres, vers 1145, où le traitement des figures, hiératiques et allongées, le réalisme des visages et la finesse des drapés annoncent clairement les grands principes de ce style sculptural. La France reste jusqu’à la fin de la période gothique flamboyante — au XVe siècle — un important centre de sculpture, avec des chefs-d’œuvre tels l’Ange au sourire de la cathédrale de Reims, les Apôtres de la Sainte-Chapelle, la Vierge dorée de la cathédrale d’Amiens et les représentations de l’Église et de la Synagogue de la cathédrale de Strasbourg. Au XIVe siècle, les artistes français excellent aussi dans la sculpture sur ivoire, modeste de proportions, mais remarquable par sa finesse et son expressivité, dont la pièce maîtresse est la Vierge à l’Enfant de Villeneuve-lès-Avignon.

Le plus célèbre exemple d'art profane de la période romane est la Tapisserie de Bayeux (v. 1073-1083, musée de la Tapisserie de la Reine Mathilde, Bayeux). Cette longue bande de tissu brodé, mesurant près de 70 m de long et 49,5 cm de large, relate en une série de scènes réalisées dans un style simple et expressif, l'invasion de l'Angleterre et sa conquête en 1066 par Guillaume le Conquérant.

"français, art" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés

Une église à Toulouse
Eglise de Toulouse. Photo Buchot
Recherche personnalisée