Carnet Photographique : le Canada
La sculpture allemande au 14ème siècle
Carnet Photographique Allemagne

Au XIVe siècle, les corporations de sculpteurs se spécialisent dans la réalisation de retables en bois pour les autels, et de scènes religieuses destinées aux chapelles. Les artistes allemands sont appréciés pour leur habileté et leur expressivité. Le genre Pietà en bois connaît une grande diffusion. Son fort impact émotif est encore accentué par la précision des détails sur le corps supplicié du Christ.

 

L’importance de l’art de la sculpture sur bois est attestée par le renom de grands artistes. L’émergence de l’individualité de l’artiste est un fait nouveau dans le contexte du Moyen Âge européen. Parmi les sculpteurs les plus célèbres, citons Jörg Syrlin l’Ancien, Veit Stoss, Hans Brüggemann et Bernt Notke — auteurs d’impressionnants polyptyques en bois comprenant des dizaines de statues peintes ou dorées, insérées dans un enchevêtrement de motifs ornementaux, et ceints d’un encadrement ajouré sophistiqué. On peut admirer un magnifique exemple de ces œuvres dans le polyptyque gothique tardif de Brüggemann, composé de 392 figures (v. 1514-1521, cathédrale de Schleswig).

La sculpture en pierre est en grande partie liée à l’architecture sacrée : les représentations de saints, de personnages bibliques, de rois et de reines alternent dans des scènes figurant le Jugement dernier ou la Résurrection. Elles sont placées le plus souvent dans les lunettes situées au-dessus des portails. La famille Parler, qui travaille en particulier à Prague au XIVe siècle, est l’une des principales dynasties d’architectes et de sculpteurs : les bustes d’inspiration réaliste exécutés par Petr Parler le Jeune pour la tribune de la cathédrale Saint-Guy de Prague sont célèbres.

"Art allemand" Encyclopédie Microsoft® Encarta

Veit Stoss
Veit Stoss