Carnet Photographique infos Suède
Les robes du cheval et les allures
Carnet Photographique Animaux

La robe du cheval peut être simple ou composée. Les robes simples sont de couleur noire, blanche, grise ou alezane (brun rougeâtre). Les robes composées peuvent être de deux couleurs (séparées ou mélangées) ou de trois couleurs mélangées. Parmi ces nombreuses nuances, les plus communes sont les robes baies, caractérisées par un corps de couleur marron, une crinière et une queue noire. Le terme « pie » désigne les robes parsemées de grandes tâches blanches. On parle de robe « pie noire », « pie rouge » ou « pie baie ».

La robe du cheval peut par ailleurs présenter de nombreuses particularités. La tête comporte souvent une marque blanche et le dos est parfois parcouru par une ligne de poils plus foncés, appelée « raie de mulet ». Enfin, le bas des jambes du cheval porte parfois des tâches blanches, appelées balzanes.

Les chevaux sont capables d'adopter plusieurs allures différentes de façon naturelle. D'autres sont le fruit du dressage et ont été développées artificiellement par des entraîneurs. Par commodité, on peut les diviser en allures symétriques (les membres touchent le sol à intervalles réguliers) et en allures dissymétriques (intervalles irréguliers).

Les allures symétriques naturelles, par ordre de vitesse croissante, sont le pas et le trot.

Au pas, le cheval pose un à un ses membres sur le sol, en quatre temps égaux. Au trot, il pose ses deux membres diagonalement opposés en même temps, puis marque un temps de suspension avant de poser les deux autres. Les allures symétriques artificielles comprennent le piaffé (sur place) et le passage (en avançant). Elles sont réalisées avec les membres levés haut, sans que plus de deux membres touchent terre au même moment. Le galop est une allure dissymétrique naturelle à trois temps, caractérisée par une phase où un seul membre antérieur touche le sol. Lorsque le cheval galope « à gauche », il commence par poser le membre postérieur droit, puis le gauche et l'antérieur droit en même temps, et enfin l'antérieur gauche. Le cheval entre ensuite dans une phase de projection, où aucun membre ne touche le sol. Si la séquence est inversée, on dit que le cheval galope « à droite ».

Cheval de trait
Cheval de trait. Encarta
La vitesse moyenne d'un cheval est de 15 km/h au trot et de 25 km/h au galop. Sa vitesse de pointe peut atteindre 60 km/h lors d'une course. "Cheval" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008 http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.
Recherche personnalisée