Carnet Photographque : la roumanie
Histoire de l'Argentine : Retour des militaires en 1966 et de Peron
Carnet Photographique Argentine

Les militaires, absents du pouvoir depuis 1958, le reprennent en 1966 à la faveur d’un nouveau coup d’État et nomment une série de présidents, dont le troisième, le général Alejandro Augustín Lanusse, entre en fonction en 1971.

Au cours des premiers mois de sa présidence, Lanusse amorce le retour à un gouvernement civil. Il annonce un programme économique destiné à enrayer la spirale inflationniste et fixe la date des élections nationales en mars 1973.

Cependant, en 1972, le pays se trouve de plus en plus déchiré par la violence, avec des grèves, des émeutes étudiantes et des activités terroristes, l’opposition démocratique se manifestant alors avec vigueur. L’économie connaît également une nouvelle crise.

Lors de l’élection de 1973, Hector J. Cámpora, qui représente les péronistes, conduit le parti à une confortable victoire. Sous sa présidence, le terrorisme, d’extrême droite et d’extrême gauche, fait des ravages : enlèvements, demandes de rançons, meurtres. Des divisions entre les péronistes modérés et ceux de l’aile gauche contribuent également à répandre la violence. Le 20 juin 1973, date du retour de Perón à Buenos Aires, une émeute fait environ 380 victimes.

Cámpora donne sa démission un mois plus tard et Perón est réélu à la présidence en septembre, avec plus de 61 % des voix. Sa troisième femme, Isabel Perón, est élue vice-présidente. Cependant, Perón meurt le 1er juillet 1974 et sa femme lui succède, devenant ainsi la première femme président d’un État d’Amérique du Sud contemporain. Durant son mandat, la situation politique et économique se détériore rapidement. En 1975, 700 personnes meurent, victimes du terrorisme. Le coût de la vie augmente de 335 %, et les grèves ainsi que les manifestations en faveur de l’augmentation des salaires se multiplient. À la suite de crises ministérielles répétées et d’une rébellion avortée, en décembre 1975, une junte militaire, conduite par le général de corps d’armée Jorge Rafael Videla s’empare du pouvoir, le 24 mars 1976.

Isabel Perón
Isabel Perón. Encarta
"Argentine" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009 http://fr.encarta.msn.com © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés
Recherche personnalisée