Carnet Photographique : le Canada
Littérature du 18ème siècle : la question religieuse
Carnet Photographique France

Dans son Discours d’un philosophe à un roi (1774, édition posthume 1796), et dans la Religieuse (1760, édition posthume 1796), Diderot dénonce l’obscurantisme et la volonté de pouvoir de l’Église catholique. Mais sa pensée va plus loin que la seule remise en cause de l’institution religieuse : dans sa Lettre sur les aveugles à l’usage de ceux qui voient (1749), il s’inscrit dans une pensée résolument matérialiste et évolutionniste et, dans le Rêve de d’Alembert (1769, édition posthume 1830), il affirme son athéisme. D’autres écrivains du mouvement des Lumières, comme le baron d’Holbach, font scandale par leur matérialisme radical.

 

Inspiré par les écrits de John Locke, Voltaire se fait quant à lui le défenseur de l’empirisme. Dans Zadig (1748), il montre la confrontation de différentes religions révélées en leur reprochant leur prosélytisme et leur intolérance ; sa conviction s’oriente davantage vers le déisme, une forme de religion naturelle, intériorisée et individuelle. Bouleversé par le tremblement de terre de Lisbonne (1755), qui fait des dizaines de milliers de victimes, il s’interroge sur la fragilité de la vie humaine et sur le scandale que représente l’existence du Mal ; il exprime sa révolte contre le dogme de la providence divine dans un Poème sur le désastre de Lisbonne (1756) et prend parti contre les philosophies optimistes dans Candide ou l’Optimisme (1759).

Rousseau, d’abord calviniste, puis converti au catholicisme, rejette lui aussi les religions révélées pour adopter une religion intime, sincère et personnelle, sans l’intermédiaire d’une Église officielle et de dogmes ; il expose ses idées déistes dans nombre de ses ouvrages, notamment la Profession de foi du vicaire savoyard, extrait d’Émile ou De l’éducation (1762) mais on en retrouve naturellement la trace dans son autobiographie, les Confessions (posthumes, 1782 et 1789).

"littérature française" Encyclopédie Microsoft® Encarta

Rousseau
Rousseau