Carnet Photographique : le Canada
Histoire du Népal : Prithvi Narayan Shah (1742-1774) et le Népal moderne
Carnet Photographique Népal

Les Khas venus de l’Inde au VIIe siècle et installés à l’ouest du pays fondent un vaste empire au XIIe siècle. Ce sont leurs descendants qui constituent la majorité de la population népalaise actuelle. La langue des Khas, indo-aryenne, est l’ancêtre du népali moderne et possède son alphabet, la devanagari. Le népali devient la langue officielle du pays au XVIIIe siècle. L’effondrement de ce royaume au XIVe siècle entraîne à l’ouest le morcellement du pouvoir en 22 royautés unies en une confédération. Trop nombreux à l’ouest, les Khas colonisent le Népal central, où une autre confédération de 24 principautés accroît la mosaïque politique et territoriale.

Prithvi Narayan Shah (1742-1774)
Prithvi Narayan Shah, roi de Gorkha, dernier-né de ces 24 petits royaumes, est doté d’une ambition et d’une volonté tenaces. Excellent tacticien et habile stratège, il emploie les trente années de son règne à créer un véritable État capable de résister à la Chine et surtout à l’Inde des Anglais. Il s’empare de Katmandou en 1768, puis de Patan et de Bhadgaon en 1769, les « trois joyaux » si convoités. L’armée gorkhalie met fin non seulement à la dynastie régnante mais aussi aux visées britanniques sur la vallée, par la défaite infligée aux soldats anglais venus au secours des Malla. Infatigable guerrier, il étend son royaume vers l’est.

Considéré comme le père fondateur du Népal moderne, il confie à ses successeurs la tâche de poursuivre ses conquêtes afin que soit parachevée son œuvre : la création d’un royaume hindou.

En 1810, les territoires annexés d’ouest en est s’étendent du Kumaon et du Garhwal (aujourd’hui indiens) au Sikkim. Cependant, les relations s’enveniment avec les voisins du nord et du sud. Le petit-fils de Prithvi Narayan, lors d’un conflit avec le Tibet, est repoussé par les forces chinoises qui exigent la restitution des territoires conquis sur le Tibet. En dépit des rapprochements tactiques avec les Britanniques, ceux-ci décident de mettre fin aux avancées expansionnistes des Gurkhas dans le Terai.

Après deux ans de guerre, le traité de Segauli en 1816 reprend au Népal un tiers des territoires annexés, fixe les frontières actuelles de l’est et de l’ouest et impose l’installation d’un résident anglais à Katmandou. Celui-ci n’a d’ailleurs aucun pouvoir mais sa présence est très mal ressentie. L’armée britannique, impressionnée par la bravoure des soldats gurkhas népalais, les recrute dans ses rangs.
Les Rana (1846-1951)

En 1846, Jang Bahadur, jeune général de la famille Rana, prend le contrôle du gouvernement. La fonction de Premier ministre devient héréditaire, le roi ne dispose plus que de prérogatives très limitées. Il établit solidement son pouvoir en faisant persécuter ou assassiner ses ennemis politiques. En 1850, il voyage en Angleterre et en France. Son admiration pour l’Europe se traduit par la construction de palais très victoriens de style néoclassique, et la cour copie la mode occidentale : crinolines et complets-veston remplacent saris et daura-suruwal. Néanmoins, Jang Bahadur mène une politique prudente, faite d’une certaine défiance à l’égard des Anglais : ce qu’il donne d’une main, il fait en sorte de mieux le reprendre de l’autre. Il soutient militairement les Anglais en envoyant 12 000 hommes contre les Indiens lors de la révolte de Lucknow de 1857 à 1859, mais il refuse de leur livrer les mutins réfugiés au Népal.

Sous l’influence anglaise sont supprimés le sacrifice de sati (qui exigeait que les veuves soient brûlées en même temps que leurs défunts maris) et l’esclavage. Pour le reste, le pays est livré, pendant cent ans, à l’arbitraire des familles Rana, période où répression et censure font loi.

Au cours des deux guerres mondiales, le Népal soutient les Alliés et les régiments gurkhas se battent sur de nombreux fronts.

"Népal" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Jang Bahadur

Jang Bahadur
Recherche personnalisée