Carnet Photographque : la roumanie
Histoire du Mexique : Naissance du Parti national révolutionnaire
Carnet Photographique Mexique

En 1923, les États-Unis apportent leur soutien au régime Obregón lors d’une révolte avortée menée par Adolfo de La Huerta. En 1924, Calles est élu président et commence à mettre en place des réformes constitutionnelles, principalement agraires, tandis que ses réformes religieuses rencontrent une forte opposition. L’Église refuse de reconnaître les mesures de laïcisation et les relations entre l’Église et l’État deviennent tendues.

Réélu président en 1928, Obregón est assassiné plusieurs mois plus tard par un fanatique religieux. En 1932, sous la présidence d’Abelardo L. Rodríguez, le Parti national révolutionnaire (actuel PRI), le parti officiel du gouvernement, établit un programme de six ans pour « un système économique coopératif inclinant vers le socialisme » qui prévoit la saisie des champs pétrolifères appartenant aux étrangers.

Le programme du PNR est mis en place en 1934 avec l’élection de Lázaro Cárdenas, qui met l’accent sur les réformes agraires, la protection sociale et l’éducation. En 1938, le gouvernement mexicain exproprie les biens des compagnies pétrolières étrangères et crée la Pemex pour administrer l’industrie nationalisée.

Le Mexique est alors contraint de signer des accords de troc avec l’Italie, l’Allemagne et le Japon, mais le commerce pétrolier avec ces nations est interrompu par la Seconde Guerre mondiale. La politique de « bon voisinage » avec les États-Unis, impliquant une coopération commerciale et militaire, domine ensuite la vie mexicaine sous le mandat d’Àvila Camacho (1940-1946).

"Mexique" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009 http://fr.encarta.msn.com © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés

Plutarco Elias Calles
Plutarco Elias Calles. Encarta
Recherche personnalisée