Carnet Photographique : le Canada
Le parti Baas au pouvoir en Syrie
Carnet Photographique Syrie

Une Constitution provisoire est approuvée par référendum en décembre 1961 et un nouveau gouvernement d’unité nationale est formé. Le 8 mars 1963, un nouveau coup d’État militaire porte au pouvoir le parti Baas. Un Conseil de commandement de la révolution est chargé de diriger le pays ;

 

l’industrie, le pétrole et le commerce sont nationalisés. Cependant, le parti est divisé par la rivalité entre ses dirigeants et les jeunes officiers plus radicaux, appartenant pour la plupart à la minorité alaouite. Ces derniers prennent le pouvoir le 23 février 1966 et emprisonnent les dirigeants historiques du parti Baas.

Les tensions croissantes à la frontière israélo-syrienne amènent la Syrie et l’Égypte à signer un accord de défense commun contre l’État hébreu, le 4 novembre 1966. Durant les mois suivants, des attaques répétées menées par des commandos basés en Syrie provoquent de fréquentes ripostes israéliennes. Ces incidents frontaliers jouent un rôle non négligeable dans le déclenchement de la guerre des Six-Jours, en juin 1967.

Durant ce conflit, les forces israéliennes s’emparent des positions syriennes dans le Golan et progressent rapidement à l’intérieur du pays, parvenant à 65 km de Damas. Le 10 juin, un accord de cessez-le-feu est conclu et des observateurs sont placés entre les forces syriennes et israéliennes. La Syrie, désormais privée du plateau du Golan, accuse la Grande-Bretagne et les États-Unis de soutenir activement Israël et rompt ses relations avec ces deux pays. Elle s’oppose ensuite à la Jordanie, prenant parti militairement contre le roi Hussein et soutenant les Palestiniens, en septembre 1970 (Septembre noir).

"Syrie" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Abd Allah ibn Hussein
Abd Allah ibn Hussein. Encarta
Recherche personnalisée