Carnet Photographique : le Canada
Histoire de la Suisse : la mise en place de la Confédération suisse (XIIIe-XVIIIe siècles)
Carnet Photographique Suisse

La Confédération helvétique naît de la conjonction de deux facteurs :

  • d’une part, l’ouverture au cours du XIIIe siècle d’un passage vers l’Italie désenclavant le territoire suisse au sud (avec la construction d’une passerelle sur le col du Saint-Gothard) ;
  • d’autre part, l’habitude que prennent les trois cantons d’Uri, de Schwyz et d’Unterwald (des communautés forestières et pastorales, situées sur les rives du lac des Quatre-Cantons) de gérer leurs affaires au sein de Landsgemeinden (assemblées réunissant les habitants des vallées, pour lesquels les votes s’effectuent à main levée).
 

Dans les années 1230-1240, les Waldstätten (nom donné à ces trois cantons primitifs de la Confédération) ont obtenu de l’empereur Frédéric II (un Hohenstaufen) le droit de se gouverner eux-mêmes, relevant ainsi directement de l’autorité impériale. Mais l’élection de Rodolphe Ier de Habsbourg à la tête du Saint Empire (en 1273) bouleverse cet équilibre, le nouvel empereur décidant de déléguer l’administration de ces régions à des intermédiaires, les baillis. La mort de Rodolphe Ier (en juillet 1291) précipite la réaction défensive des trois cantons ; craignant une intervention armée, ceux-ci s’associent en scellant un pacte d’alliance perpétuelle en août 1291 : le serment du Rütli (cérémonie à laquelle, selon la tradition, aurait participé le légendaire héros suisse Guillaume Tell).

Conglomérat d’individualités à l’origine, cette première confédération suisse adopte, dès le XIVe siècle, une politique systématique de soutien aux adversaires des Habsbourg — le serment du Rütli a été reconnu, au XIXe siècle, comme l’acte fondateur de la nation suisse, et le 1er août (premier jour du mois de l’alliance) est depuis le jour de la fête nationale suisse.

En novembre 1315, les troupes confédérées des Waldstätten écrasent l’armée des Habsbourg lors de la bataille de Morgarten, en utilisant pour la première fois une arme redoutable, la hallebarde. Cette victoire renforce l’alliance, et un nouveau traité est signé le 9 décembre 1315, le pacte de Brunnen. Parce que le canton de Schwyz a eu une part active dans la lutte contre les Habsbourg, l’habitude est désormais prise d’appeler « Suisse » l’ensemble de la Confédération.

"Suisse" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Statue de Guillaume Tell
Statue de Guillaume Tell. Encarta
Recherche personnalisée