Carnet Photographque : la roumanie
Le Mexique dans la 2nde guerre mondiale
Carnet Photographique Mexique

Le Mexique suspend ses relations diplomatiques avec le Japon le 8 décembre 1941 et avec l’Italie et l’Allemagne trois jours plus tard. Le 22 mai 1942, le Congrès mexicain déclare la guerre à ces trois pays. En juin, le Mexique signe la déclaration de l’ONU, et une complète coopération militaire avec les États-Unis prend effet en 1943.

En juin 1945, Le Mexique devient officiellement membre de l’ONU. En 1946, Miguel Alemán Valdés succède à Àvila à la présidence. Il continue à entretenir des relations étroites avec les États-Unis. En mars 1949, pour la première fois depuis les expropriations de 1938, deux compagnies pétrolières américaines reçoivent la permission d’effectuer des forages sous le contrôle de la Pemex. Le parti du gouvernement, rebaptisé Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), remporte une large victoire aux élections législatives du 3 juillet 1949.

En 1951, la question des Mexicains émigrant aux États-Unis pour trouver un travail saisonnier devient un sujet d’inquiétude pour les deux gouvernements.

Des accords officiels prévoient l’entrée légale d’un nombre annuel défini de travailleurs ; néanmoins, environ 1 million de Mexicains doivent traverser illégalement la frontière chaque année.

Adolfo Ruiz Cortines, candidat du PRI, est élu président en 1952, et Adolfo López Mateos lui succède en 1958. Un amendement constitutionnel controversé donnant au gouvernement le pouvoir d’obliger les employeurs à partager les bénéfices avec les travailleurs est approuvé en 1962.

"Mexique" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009 http://fr.encarta.msn.com © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés

Miguel Alemán Valdés
Miguel Alemán Valdés. Encarta
Recherche personnalisée