Carnet Photographique infos Suède
Les institutions politiques serbes
Carnet Photographique Serbie

La Serbie a formé, avec le Monténégro, la République fédérale de Yougoslavie (RFY-Serbie et Monténégro) à partir d’avril 1992. En mars 2002, un accord a été signé entre le président fédéral et les présidents de la Serbie et du Monténégro afin de remplacer la République fédérale de Yougoslavie par un État de Serbie-et-Monténégro. Il a été proclamé en février 2003. Le 5 juin 2006, la Serbie a succédé à l’union Serbie-et-Monténégro après que le Monténégro a proclamé son indépendance le 3 juin 2006.

Une nouvelle Constitution a été promulguée en novembre 2006 ; elle remplace la Loi fondamentale adoptée en 1990 sous le gouvernement de Slobodan Miloševiæ. Définissant la Serbie comme un État indépendant, elle proclame la souveraineté inaliénable de la Serbie sur le Kosovo, stipulant que « La province du Kosovo est une partie intégrante du territoire de la Serbie, avec une autonomie substantielle dans le cadre de l’État souverain de Serbie et par conséquent [que] toutes les institutions d’État ont obligation constitutionnelle de défendre les intérêts de la Serbie au Kosovo ». Mais, le Kosovo, qui était sous administration internationale de la MINUK (Mission des Nations unies au Kosovo) depuis le mois de juin 1999 (résolution 1244 du Conseil de sécurité), a déclaré son indépendance le 17 février 2008 de manière unilatérale.

Le pouvoir exécutif appartient au président de la République. Il est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans, renouvelable une fois. Le Premier ministre est élu par l’Assemblée nationale.

Le pouvoir législatif est dévolu à l’Assemblée nationale composée de 250 députés élus au suffrage direct au scrutin proportionnel pour un mandat de quatre ans.

"Serbie" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008 http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés

Les accods de Dayton
Accords de Dayton. Encarta
Recherche personnalisée