Carnet Photographique infos Suède
Institutions politiques de la Finlande
Carnet Photographique Finlande

La Finlande est une république dotée d’un régime parlementaire, qui repose sur une Constitution adoptée le 17 juillet 1919.

Le pouvoir exécutif est détenu par le président de la République, élu pour six ans au suffrage universel direct. Si le candidat à l’élection n’obtient pas la majorité absolue, le choix est alors effectué par un collège de 301 membres, élus au suffrage universel proportionnel. Le président nomme le Conseil d’État, soumis à l’approbation du Parlement et dirigé par le Premier ministre, également nommé par le président. Le droit de vote est acquis à partir de dix-huit ans. Le Parlement finlandais, l’Eduskunta / Riksdag (nom finnois et nom suédois), possède une seule chambre, composée de 200 membres élus pour un mandat de quatre ans au suffrage universel, à la proportionnelle.

Le pouvoir exécutif est exercé, dans chacun des douze comtés, par un préfet (ou un gouverneur) nommé par le président. L’archipel d’Ahvenanmaa est doté d’un statut particulier lui garantissant une plus grande autonomie : un Parlement de 30 membres, élus par les insulaires, nomme un conseil exécutif qui partage le pouvoir avec le gouverneur.

Dans les régions rurales, le pouvoir judiciaire est détenu par un tribunal local au sein de cours municipales et de cours territoriales. Les cours d’appel siègent dans les villes de Turku, Vaasa, Kuopio, Kuovola, Rovaniemi et Helsinki. La Cour suprême siège à Helsinki et traite les affaires criminelles et civiles en dernier ressort.

La représentation proportionnelle suscite la formation de coalitions.

Elles sont généralement dominées par le Parti social-démocrate (SPD), parti modéré de centre gauche, formé en 1899, ou par le Parti du centre (KESK), parti de centre droit, successeur du Parti agrarien créé en 1906, qui puisait son soutien dans les zones rurales conservatrices. Les autres grands partis sont le Rassemblement conservateur (KOK), l’Alliance des gauches (VAS), successeur du Parti communiste, les Verts (VIHR) et le Parti du peuple suédois (SFP), qui représente la minorité de langue suédoise.

Le service militaire, d’une durée maximale de onze mois, est obligatoire pour tous les hommes de dix-sept ans ou plus. Pays neutre, dotée d’une armée de 28 300 hommes, la Finlande ne consacre qu’un budget réduit à sa défense nationale (1,4 p. 100 du produit intérieur brut en 2003). La défense finlandaise est constituée d’une armée de terre (20 500 hommes en 2004), d’une marine (5 000 hommes) et d’une aviation (2 800 hommes).

Tarja Halonen
Tarja Halonen
"Finlande" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008 http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés
Recherche personnalisée