Carnet Photographique la Malaisie
Industries du Venezuela
Carnet Photographique Venezuela

Le pétrole, situé dans le bassin du lac Maracaibo et dans l’est du pays, occupe la première place de l’économie vénézuélienne. Brut et raffiné, il en effet est la principale source de revenus du pays et fournit la majorité des revenus à l’exportation. La majeure partie de ce pétrole est exportée vers les Antilles néerlandaises pour y être raffinée. Huitième producteur et cinquième exportateur mondial de pétrole au milieu des années 2000, le Venezuela est un des membres fondateurs de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Le pays est également un important producteur de gaz naturel.

Depuis le début des années 1960, le gouvernement vénézuélien a donné la priorité au développement du secteur industriel. Ainsi, Ciudad Guayana est devenue un centre de développement industriel de premier plan. Les principales industries du pays sont celles de l’agroalimentaire, des produits chimiques, du matériel de transport, du raffinage de pétrole, de l’acier et de l’aluminium. Le Venezuela utilise l’énergie hydroélectrique : une usine se trouve près du barrage de Guri, sur la rivière Caroní.

Les principales exportations du Venezuela reposent sur le pétrole et ses produits dérivés ; les importations sont les biens d’équipements, le matériel de transport, les produits chimiques, les produits alimentaires et les produits manufacturés. Les partenaires commerciaux traditionnels du pays sont les États-Unis, le Japon, la Colombie, le Mexique, l’Italie, l’Allemagne, le Brésil, le Canada, la France, l’Espagne et la Grande-Bretagne — avec l’arrivée au pouvoir de Hugo Chávez en 1999, le Venezuela est devenu le premier partenaire commercial de Cuba. Le pays est membre de plusieurs organisations régionales visant à promouvoir l’intégration économique, dont le Mercosur à compter de 2006 après s’être retiré de la Communauté andine des nations (CAN), le Groupe des 3 (G3), qui comprend également le Mexique et la Colombie, l’Association latino-américaine d’intégration (ALADI) et l’Association des États de la Caraïbe (AEC).

L’unité monétaire du Venezuela est le bolívar, égal à 100 céntimos. Au Venezuela, le réseau de transports est essentiellement constitué de routes, dont la densité la plus importante est située dans la zone des llanos ; elles visent à relier les centres urbains principaux avec les zones rurales reculées.

Le chemin de fer n’est pas encore très développé, il est principalement constitué d’un axe Puerto Cabello-Barquisimeto ; cependant, un plan de développement et de modernisation du réseau est lancé au début des années 2000, prévoyant de construire quelque 4 000 km de voies ferrées. Les principaux ports maritimes du Venezuela sont situés à La Guaira, Puerto Cabello et Maracaibo. Le transport sur les voies navigables intérieures, en particulier le fleuve Orénoque, est également important. Enfin, le pays dispose de liaisons aériennes intérieures et extérieures, notamment avec la compagnie Venezolana internacional de aviación (Viasa), qui a été privatisée en 1991. Parmi la presse quotidienne, les journaux les plus influents sont Ultimas Noticias, El Mundo, et El Nacional, publiés à Caracas.

Raffinerie de pétrole au Venezuela
Puits de pétrole au Venezuela. Encarta
"Venezuela" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.
Recherche personnalisée