Carnet Photographique la Malaisie
Industries et mines de la Bolivie
Carnet Photographique Bolivie

L’exploitation minière est une activité économique de premier plan en Bolivie, qui a été pendant longtemps l’un des principaux producteurs d’étain au monde. En 1952, ses trois principales exploitations minières d’étain ont été regroupées et nationalisées au sein d’une société d’État, sous le nom de Corporación minera de Bolivia (Comibol). En 2004, la production de minerai d’étain atteignait 16 800 tonnes. La Bolivie est également un producteur mondial important d’argent, de bismuth et d’antimoine. On y exploite aussi des gisements de tungstène, de plomb, de zinc et de cuivre. Le volume de pétrole et de gaz naturel produit a augmenté dans les années 1960 et, vers la fin des années 1980, la Bolivie est devenue quasiment autosuffisante dans le domaine des produits pétroliers.

En 2003, le secteur secondaire représentait environ 30,1 p. 100 du PIB et employait 28 p. 100 de la population active. Les industries prédominantes sont celles du café et de l’agroalimentaire, du textile et du bois. La majorité de l’industrie de fabrication est située à La Paz, qui est également un centre de commerce et d’échanges.

La Bolivie a longtemps été dépendante de ses exportations de gaz naturel et d’étain. L’argent, l’antimoine, le plomb, le cuivre, le zinc, le tungstène, le café et le sucre constituent également des exportations importantes. Elle importe essentiellement des biens d'équipement et des produits manufacturés. Les États-Unis, l'Argentine et le Brésil sont les principaux partenaires commerciaux de la Bolivie.

L’unité monétaire de la Bolivie est le boliviano, équivalent de 100 centavos. La Banque centrale de Bolivie est la seule banque d’émission du pays.

Pendant longtemps, la Bolivie a été handicapée par son enclavement dans les terres et par un réseau de transports et de communications peu développé. Aujourd’hui, les infrastructures ferroviaires se sont étendues et le chemin de fer relie le territoire aux ports situés sur l’océan Atlantique et l’océan Pacifique. La ligne principale relie La Paz au port franc d’Antofagasta, au Chili. Parmi les routes, très peu sont pavées, et nombreuses sont celles qui sont utilisables uniquement pendant la saison sèche. La compagnie aérienne nationale, Lloyd Aereo Boliviano, propose des liaisons aériennes régulières entre les principales villes boliviennes, avec d’autres pays d’Amérique latine et avec les États-Unis. Mais ce sont les bus, les taxis et les trains qui sont les moyens de transport les plus courants.

Une mine d'argent en Bolivie
Une mine d'argent en Bolivie. Encarta
"Bolivie" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.
Recherche personnalisée