Carnet Photographique la Malaisie
L’Uruguay au début du XXe siècle
Carnet Photographique Uruguay
Commerce de l'Uruguay

La République orientale (Uruguay) est instaurée et une Constitution est mise en place en 1830. L’indépendance du pays est constamment remise en question par ses deux puissants voisins, l’Argentine et le Brésil. Un premier conflit armé se cristallise autour des partisans du président Manuel Oribe et ceux du premier président du pays, José Fructuoso Rivera ; les premiers, conservateurs, sont appelés blancos et les seconds, libéraux, colorados, en raison de la couleur de leurs drapeaux respectifs. La guerre civile opposant les deux partis éclate en 1839 et se prolonge jusqu’en 1851, avec l’intervention du dictateur argentin Rosas. Suite à ce conflit interne, l’Uruguay, allié du Brésil et de l’Argentine, s’engage dans la guerre contre le Paraguay à partir de 1865, et ce, jusqu’en 1870.

De 1865 à 1958, les libéraux conservent le pouvoir en Uruguay. Un de ses dirigeants, José Batlle y Ordóñez, marque durablement l’histoire du pays. Durant sa présidence, entre 1903 et 1915, il instaure un régime démocratique et des réformes visant à promouvoir le progrès économique et social du pays sont mises en place. L’Uruguay devient bientôt une des nations les plus progressistes d’Amérique du Sud. L’enseignement y est gratuit et obligatoire, la liberté de la presse et de réunion respectée. La séparation de l’Église et de l’État date de 1916.

En 1917, durant la Première Guerre mondiale, le pays rompt ses relations avec l’Allemagne et loue les navires allemands, saisis dans le port de Montevideo, aux États-Unis.

Cette même année, une nouvelle Constitution est adoptée : elle divise le pouvoir exécutif entre le président de la République et un Conseil national d’administration, dont trois membres appartiennent à l’opposition. L’Uruguay adhère à la Société des Nations en 1920.

Après la mort de Batlle et la crise de 1929, Gabriel Terra devient président, à la suite d’un coup d’État. Il demande que la Constitution uruguayenne soit amendée afin d’élargir les pouvoirs du président, et supprime le Conseil national.

Proclamation de l'indépendance de l'Uruguay
Proclamation de l'indépendance de l'Uruguay
Durant la Seconde Guerre mondiale, l’Uruguay met fin à ses relations diplomatiques, financières et économiques avec les puissances de l’Axe et, à la fin de la guerre, adhère à l’Organisation des Nations unies. "Uruguay" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.
Recherche personnalisée