Carnet Photographique : le Canada
Histoire de la Suisse : de l’indépendance de la Suisse à l’hégémonie française
Carnet Photographique Suisse

Neutre pendant la guerre de Trente Ans qui ravage les États germaniques de 1618 à 1648, la Suisse réussit à faire reconnaître aux autres puissances européennes ses frontières et son indépendance lors de la signature de la paix de Westphalie, en octobre 1648.

 

Les tensions entre les cantons protestants et catholiques perdurent cependant, et sont à l’origine des deux guerres de Villmergen (janvier 1656 et juillet 1712). Parallèlement, au cours du XVIIIe siècle, la Suisse entame une période d’essor économique reposant sur le développement de son agriculture et de son industrie.

À la fin du siècle des Lumières, l’image de la Suisse, réputée comme une grande nation démocratique, cède la place à un nouveau système au sein duquel les cantons sont devenus des États patriciens, le pouvoir étant entre les mains de l’aristocratie. Le message social et politique de la Révolution française reçoit dès lors un accueil enthousiaste parmi la population helvétique. Ainsi, en 1792, à Genève, les autorités oligarchiques sont-elles renversées par un gouvernement révolutionnaire.

Dans la logique de sa politique expansionniste, la France du Directoire annexe les possessions de l’archevêché de Bâle (en 1793) et la Valteline (en 1797) ; son but est de contrôler les cols alpestres. Le prétexte de l’intervention des troupes françaises sur tout le territoire suisse est la proclamation de la République lémanique au pays de Vaud, en janvier 1798. Sur le modèle français, une République helvétique une et indivisible est proclamée (voir Républiques sœurs), et une nouvelle Constitution est établie par le Bâlois Peter Ochs ; le territoire demeure toutefois sous le joug français. La situation évolue avec l’arrivée au pouvoir de Napoléon Ier qui élabore, en 1803, un Acte de médiation par lequel la Suisse redevient une Confédération ; le nombre de cantons passe de treize à dix-neuf (création des cantons de Saint-Gall, de Vaud, d’Argovie, des Grisons, du Tessin et de Thurgovie).

Paix de Westphalie
Paix de Westphalie. Encarta
"Suisse" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.
Recherche personnalisée