Carnet Photographique infos Suède
Histoire finlandaise : De l'indépendance de la Finlande à 1945
Carnet Photographique Finlande

La période de l’entre-deux-guerres se caractérise par une profonde instabilité. Dès janvier 1918, une guerre oppose les gardes rouges, soutenus par les bolcheviks, et les gardes blancs, aidés par l’Allemagne et menés par le général Carl Gustaf Emil Mannerheim. Celui-ci prend Helsinki et, en mai, la révolution est étouffée. Il s’ensuit une vague de procès et d’exécutions, faisant jusqu’à 20 000 victimes parmi les révolutionnaires. Le conflit coûte au pays plus de 30 000 vies. En juillet 1919, le Parlement adopte une nouvelle Constitution républicaine et, en 1920, l’indépendance de la Finlande est reconnue par les Soviétiques. Les années 1920 et 1930 sont caractérisées par une succession de gouvernements de coalition constitués par les partis de droite et le Mouvement agrarien de Lapua, qui représente les intérêts des petits propriétaires indépendants. Pendant l’entre-deux-guerres, la Finlande demeure un pays plus agraire que ses voisins nordiques et devient un des premiers exportateurs de produits forestiers. En politique extérieure, la Finlande apparaît comme un enjeu majeur entre l’Allemagne et l’URSS. En 1932, elle choisit l’alliance avec l’Union soviétique et conclut avec elle un pacte de non-agression.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, en 1939, la Finlande déclare sa neutralité. L’URSS, soucieuse de protéger Leningrad, exige la restitution de certains territoires stratégiques. Devant le refus des Finlandais, les armées russes envahissent le pays, le 30 novembre 1939, et le contraignent à signer la paix en mars 1940. Voir guerre Russo-finnoise.

Lorsque l’Allemagne attaque la Russie, en juin 1941, la Finlande est de nouveau engagée dans le conflit mondial. À son tour, elle déclare la guerre à l’URSS, tandis que la Grande-Bretagne et les États-Unis s’opposent à elle. L’armistice est signé le 19 septembre 1944. Le traité de paix de Paris, en 1947, entraîne la perte de la zone de Petsamo et la cession du port de Porkkala, ainsi que l’obligation de verser de lourdes réparations. Un pacte d’amitié et de coopération entre la Finlande et l’URSS est signé en 1948.

"Finlande" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008 http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés

Recherche personnalisée