Washington - choix de la capitale fédérale


Après l'adoption de la Constitution des États-Unis, en 1787, une vive compétition s'engage entre les États désireux de voir l'une de leurs villes devenir la capitale fédérale. George Washington et le Congrès préfèrent opter pour le terrain neutre d'un district fédéral n'appartenant à aucun État et situé entre le Nord et le Sud. Le président George Washington choisit lui-même le site, au fond de l'estuaire du Potomac.

La cour suprême des Etats Unis
La cour suprême des Etats Unis. Encarta

Le district fédéral de Columbia est constitué en 1791 par une cession de territoires du Maryland et de la Virginie. George Washington charge l'architecte Pierre Charles L'Enfant de dessiner les plans de la ville. La construction de la Maison-Blanche commence en 1792, celle du Capitole en 1793. Le Congrès s'y installe en 1800. La ville compte alors moins de 5 000 habitants.

Appelée à l'origine Cité fédérale, la ville est renommée par le Congrès, à la mort de George Washington, du nom du premier président des États-Unis. En 1814, au cours de la guerre anglo-américaine, la ville est prise et partiellement incendiée par les Britanniques. En 1850, le district de Columbia compte moins de 52 000 habitants. La population augmente pendant et après la guerre de Sécession, atteignant 132 000 habitants en 1870 en raison de l'arrivée massive de Noirs américains.

Washington en 1900


En 1900, la population dépasse le seuil des 250 000 habitants. L’urbanisation étend alors les limites de la ville au-delà du périmètre figurant sur les plans de Pierre Charles L'Enfant. Le développement de la ville s'accélère après la Seconde Guerre mondiale, modifiant sa structure et sa population : migration des Blancs vers les quartiers résidentiels extérieurs et augmentation importante du nombre des Noirs, attirés par l'absence de discrimination dans l'emploi et par la déségrégation effective dès 1954. Dans les années 1970 et 1980, la zone périurbaine de Washington enregistre une importante croissance démographique et économique. La ville elle-même (intra-muros) perd en revanche plus de 190 000 habitants entre 1950 et 1990 : en 1950, 70 p. 100 de la population vit dans le district de Columbia ; ce n'est plus le cas que de 16 p. 100 de la population en 1990. Parallèlement, la composition de la population continue à changer avec un accroissement constant des populations noire (de 35 p. 100 en 1950 à 66 p. 100 en 1990), asiatique et hispanique. C’est dans ce contexte que se déroule, le 28 août 1963, la marche sur Washington (The March on Washington For Jobs and Freedom) menée par Martin Luther King, et qu’intervient, en 1974, l’élection du premier maire noir de la ville, Walter Washington (auquel succède, en 1978, un autre maire noir, Marion Barry).

En 1994, le déficit budgétaire de Washington atteint 355 millions de dollars (environ 280 millions d’euros), mettant la ville en faillite. La crise financière est liée au départ des habitants vers les banlieues résidentielles, en raison notamment de l'élévation du taux de criminalité, ce qui contribue à l'abaissement continu des recettes liées aux impôts locaux. À cette situation s'ajoutent les tensions sociales entre les membres des diverses communautés ethniques, en liaison avec le problème de la drogue et des gangs qui sévissent en milieu urbain ; Washington possède, au milieu des années 1990, le record du plus fort taux de criminalité de toutes les grandes villes américaines. "Etats Unis" . Sources utilisées Encarta, Wikipedia.

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos des Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Photos du Canada

Le Canada

Photos Infos Canada

Partager