Carnet Photographique : le Vietnam
Canada


Histoire du Vietnam

Carnet photographique - Vietnam
6/10/15

Origines du Vietnam

Les Vietnamiens apparaissent pour la première fois dans l’Histoire à l’âge du bronze (civilisation Dông Son). Les tribus viets, qui vivaient disséminées dans le sud de la Chine et au nord du Viêt Nam, auraient formé des royaumes dès la fin du IIe millénaire. D’après la tradition, le royaume vietnamien de Van Lang a été fondé au cœur de la vallée du Sông Hông par une lignée de rois légendaires (Hông-Bang) qui régnèrent pendant des siècles. Les découvertes archéologiques ont confirmé son existence ainsi que le peuplement par les tribus viets des régions du delta du Sông Hông.

En 208 av. J.-C., sous la dynastie chinoise Qin, le Van Lang est absorbé par le royaume d’Âu Lac qui doit se soumettre à son tour à un royaume « cantonais », le Nam Viêt.

La domination chinoise

En 111 av. J.-C., l’empereur Wudi s’empare du Nam Viêt qui est intégré à l’Empire chinois de la dynastie des Han. Les dirigeants chinois décident d’intégrer politiquement et culturellement à l’empire le Nam Viêt, devenu la province du Giao Chi. L’afflux d’immigrants répand l’usage du chinois, les coutumes, les techniques et provoque de violentes réactions de la part d’une partie de la population.

La révolte la plus célèbre a lieu en 39 av. J.-C., lorsque deux veuves d’aristocrates, les sœurs Trung, soulèvent le peuple contre les Chinois. Mais l’armée chinoise réprime finalement ce sursaut national et, en 43 apr. J.-C., le Nam Viêt est reconquis.

La révolte des sœurs Trung inaugure la première d’une longue série d’insurrections antichinoises dans la région. Ce n’est qu’en 939 que les Vietnamiens, profitant des troubles politiques qui secouent la Chine, peuvent instaurer un État indépendant. La suzeraineté de la Chine est reconnue sous la forme d’un tribut et l’indépendance n’entraîne pas de rupture culturelle. Ly Thai-Tô (ou Ly Cong Uân) monte sur le trône au début du XIe siècle, établissant la dynastie des Ly qui régnera plus de deux cents ans (1010-1225).

Les Ly transfèrent la capitale à Thang Long (Hanoï) et l’État prend le nom du Dai Viêt. L’esclavage est aboli et le royaume se dote de provinces et d’une administration qui s’inspirent du modèle chinois. Le confucianisme, introduit dès le IIe siècle apr. J.-C., demeure le fondement philosophique des institutions politiques de l’État.

"Vietnam" © Les sources utilisées sont Encarta, LeMonde et Wikipedia.

Péninsule indochinoise en 300
Péninsule indochinoise en 300