Carnet Photographique infos Suède
Histoire de Saint Denis (93)
Carnet Photographique France

À l'origine de la ville de Saint-Denis se trouve l’église bâtie à la fin du Ve siècle par sainte Geneviève, à proximité d'une abbaye, à l'emplacement de la tombe présumée de saint Denis, premier évêque de Paris, décapité vers 250 avec ses disciples Rustique et Éleuthère.

L’histoire de la ville, jusqu’au début de la révolution industrielle environ, se confond avec celle de la basilique.

Le développement industriel de Saint-Denis remonte au XIXe siècle, lorsque la région parisienne commence à attirer les industries de main-d'œuvre. Une topographie plane, des possibilités de transport par voie navigable, des ressources en eau font en effet de la plaine alluviale au nord de la Seine une zone privilégiée d’expansion économique. De nombreuses usines s'y implantent, notamment dans les secteurs de la métallurgie lourde puis, plus tard, de la chimie. Parallèlement, des logements ouvriers sont construits, parfois à la hâte, sans réel souci de cohésion sociale ou d’urbanisation maîtrisée. Polluantes et nécessitant d’importants espaces, la plupart de ces usines partent aujourd'hui s'installer sur des terrains situés à l'extérieur du périmètre bâti.

C'est au début du XIXe siècle un bourg encore en grande partie agricole, avec quelques petites fabriques. Saint-Denis devient peu à peu, à partir du creusement du canal (1821) et de la création du chemin de fer (1846), un grand foyer industriel et une ville ouvrière (1851 : 13 688 hab. ; 1901 : 60 808 ; 1954 : 80 705 ; 1968 : 100 060 ; 1975 : 96 759 ; 1999 : 85 832).
Statue de Louis 12 dans la basilique Saint Denis
Louis 12 Basilique Saint-Denis. Photo E. Buchot
Recherche personnalisée