Exploration de Rhode Island


À l’arrivée des Européens, la région était peuplée de tribus indiennes (Wampanoag, Narragansett). Une colonie anglaise fut fondée par des dissidents religieux exclus des communautés puritaines de la colonie de la baie de Massachusetts. L’un des premiers colons fut Roger Williams qui fonda avec ses disciples en 1636 la ville de Providence. William Coddington et d’autres dissidents s’installèrent à Portsmouth (1638), à Newport (1639) et à Warwick (1643).

La ville de Providence à Rhode Island
La ville de Providence à Rhode Island

Les quakers, à la recherche d’une liberté de culte, s’y installèrent en grand nombre dans les années 1650 et 1660. En 1663, la colonie se vit garantir la liberté religieuse par une charte de Charles II d’Angleterre. Elle se joignit en 1675-1676 aux autres colonies de la Nouvelle-Angleterre pour vaincre les tribus indiennes.

La colonie prospéra rapidement au XVIIIe siècle grâce à l’agriculture, à la pêche (baleines), au commerce colonial, à la traite des esclaves, à la contrebande. Newport devint l’un des premiers centres commerciaux de l’Amérique du Nord. Les restrictions commerciales imposées par le gouvernement anglais dans les années 1760 provoquèrent un vif mécontentement parmi les colons. L’un des premiers actes de résistance ayant précédé la guerre de l’Indépendance fut l’incendie du navire anglais Gaspee en juin 1772, dans la baie de Narragansett.

Indépendance de Rhode Island


Le Rhode Island proclama son indépendance dès mai 1776. Après leur victoire navale de Quaker Hill (août 1778), les Anglais occupèrent Newport. Ils en furent chassés en octobre 1779 et le port devint la base de la flotte française (1780-1781), envoyée au secours des insurgés américains, sous le commandement du comte de Rochambeau. Soucieux de son indépendance, le Rhode Island n’intégra l’Union que le 29 mai 1790. L’État connut une forte croissance économique au XIXe siècle (commerce maritime florissant, développement de l’industrie textile) qui encouragea l’immigration et l’urbanisation.

Les nouveaux arrivants ne pouvaient jouir du droit de vote, limité selon la charte de 1663, toujours en vigueur, aux seuls propriétaires fonciers. La campagne en faveur d’une réforme constitutionnelle aboutit à une véritable rébellion en 1842. Une Constitution plus libérale entra en vigueur en 1843. Elle ne devint réellement démocratique qu’en 1928. Le Rhode Island était, il y a peu de temps encore, l’un des États les plus conservateurs des États-Unis. Durement frappé par la Grande Dépression des années 1930, il n’a jamais retrouvé sa prospérité d’antan "Rhode Island" . Sources utilisées Encarta, Wikipedia

Photos des pays d'Amérique à visiter

Photos des Etats Unis

Photos des Etats Unis

Photos Infos Etats Unis

Photos du Canada

Le Canada

Photos Infos Canada

Partager