Carnet Photographique infos Suède
Histoire de Philadelphie
Carnet Photographique Etats Unis

Le site actuel de Philadelphie a été colonisé dès les années 1640 par les Suédois. En 1681, la terre est octroyée par Charles II d'Angleterre au quaker William Penn, désireux de fonder une colonie garantissant la liberté religieuse ; celui-ci crée Philadelphie et participe à la conception du plan de la ville, le premier plan en damier des États-Unis.

La Déclaration d'Indépendance des États-Unis est signée à Philadelphie en 1776, et la ville est le siège du gouvernement national presque sans interruption de 1776 à 1800. La Constitution américaine y est également rédigée en 1787.

Après la guerre de Sécession, Philadelphie, à la pointe du mouvement abolitionniste (voir abolitionnisme), se développe à un rythme accéléré, attirant des immigrants d'Irlande, d'Allemagne, d'Italie, de Pologne, de Russie et d'autres pays européens. Après la Première Guerre mondiale, une grande partie de la population de Philadelphie se déplace au-delà des limites de la ville. Il faut attendre les programmes de réhabilitation urbaine, initiés dans les années cinquante, pour que s'inverse ce mouvement.

Aujourd'hui, Philadelphie, qui subit et bénéficie de l’influence de la métropole new-yorkaise, est le pivot d'une vaste zone métropolitaine couvrant le sud-est de la Pennsylvanie et incluant les États du New Jersey et du Delaware.

"Philadelphie" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008 http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés

Independence Hall de Philadelphie
Independence Hall de Philadelphie. Encarta
Recherche personnalisée