Carnet Photographique infos Suède
Histoire de Nancy
Carnet Photographique France

La ville s'est développée autour du château des ducs de Lorraine, qui ont fait de Nancy leur résidence au XIIIe siècle. C'est près de cette ville, en 1477, que Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, est défait et tué par les troupes de René II, duc de Lorraine pendant le siège de la cité. De 1633 à 1712, la ville est à plusieurs reprises aux mains des Français.

Incontestablement, Nancy est une ville de fond de vallée. En effet, le site primitif de la bourgade née au XIe siècle est une terrasse insubmersible sur la rive gauche de la Meurthe. Mais, à la différence de nombreuses villes traversées par un cours d'eau, la cité s'est développée en tournant le dos à sa rivière et en s'en tenant à distance. La ville ducale médiévale (vieille ville) puis la cité moderne planifiée (ville de Charles III) ont été édifiées, derrière leurs remparts, à quelque 700 ou 800 mètres de la rivière. Quand la ville est sortie de ses murs, c'est vers le talus des côtes de Moselle qu'elle s'est étendue. Le creusement du canal de la Marne au Rhin, au milieu du XIXe siècle, parallèlement à la Meurthe, a encore renforcé le caractère de barrière de cette dernière, d'autant plus que l'espace compris entre canal et Meurthe s'est progressivement rempli d'usines et d'habitat ouvrier.

Si l'organisation générale de l'agglomération n'est pas étrangère à la présence de la rivière orientée sud-nord, celle-ci a été peu intégrée à la ville et n'a pas servi à canaliser les flux de circulation. Elle a, au contraire, contribué à disjoindre les deux grands ensembles de l'agglomération et à accuser leur dissymétrie, au profit de l'ouest. L'atrophie de la banlieue orientale a été encore aggravée par la forte emprise militaire (casernes, aérodrome et terrains de manœuvre) qui a stérilisé et stérilise encore de vastes espaces urbanisables.
Vue de la ville de Nancy
Nancy.
Recherche personnalisée