Carnet Photographique infos Suède
Histoire et origines de la Lettonie
Carnet Photographique Lettonie

Les Lives, ancêtres des Lettons, apparaissent dans la région au ixe siècle apr. J.-C. À partir du xiiie siècle, la Lettonie subit successivement la domination de ses puissants voisins. Les ordres militaro-religieux allemands commencent à convertir les peuples baltes au christianisme au début du xiiie siècle. En 1200, Riga est fondée par les Allemands, l’ordre des chevaliers Porte-Glaive naît en 1204 en Livonie et, de 1237 à 1561, la Lettonie fait partie de la Livonie, le pays des chevaliers Teutoniques. Lorsque la Livonie se disloque en 1561, la Pologne absorbe les provinces de Latgale et de Vidzeme, situées au nord de la Daugava.

Les provinces de Kurzeme et Zemgale, au sud et à l’ouest, forment la Courlande, un duché indépendant placé sous le contrôle de la Pologne. Après avoir conquis Riga et Vidzeme en 1621, la Suède les perd au profit de la Russie au début du xviiie siècle. En 1795, après le dernier partage de la Pologne, la Russie contrôle l’ensemble de la Lettonie.

Bien que le servage, répandu en Lettonie depuis l’époque de la domination allemande, soit aboli par les Russes au début du xixe siècle, la noblesse terrienne d’origine allemande continue d’exploiter ses domaines avec fermeté. Cependant, les Lettons peuvent, grâce à des associations politiques et culturelles, résister à la politique de russification et œuvrer en faveur de leur indépendance.

"Lettonie" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008 http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés

Recherche personnalisée