Carnet Photographique la Malaisie
Histoire du Honduras
Carnet Photographique Honduras

Le territoire qui correspond au Honduras actuel fut un foyer de la civilisation maya durant le Ier millénaire apr. J.-C., les ruines de Copán en témoignent. Il a été envahi ensuite par les Aztèques, puis par les Mosquitos. En 1502, la région est découverte par Christophe Colomb. La population indigène est alors décimée par la conquête espagnole et par les maladies amenées par les colons. Très vite cependant, les peuples se mélangent et les métis deviennent le groupe ethnique dominant du Honduras.

En 1523, Hernán Cortés, au cours d’une expédition punitive contre des soldats rebelles, commence la conquête du territoire. La découverte de l’or dans le pays en fait cependant un foyer d’intrigues et de conflits pendant plusieurs années. C’est le lieutenant de Cortés au Guatemala, Pedro de Alvarado, qui vient finalement à bout de tous ses rivaux, en 1539.

En 1540, les Espagnols font de Comayagua la capitale de leur colonie. D’autres communautés espagnoles s’installent dans les vallées du Honduras où elles demeurent très isolées.

À la fin de la période coloniale, la majeure partie du Honduras est une province peu peuplée, rattachée à la capitainerie générale du Guatemala,

sous administration espagnole, et dont la plupart des habitants se consacrent à l’agriculture ou à l’élevage de subsistance. Le pays, après avoir fourni essentiellement des métaux, procure de grandes quantités de denrées alimentaires et de bétail aux régions exportatrices d’indigo du Salvador et du Guatemala. De 1821 à 1823, la région est intégrée à l’empire mexicain d’Iturbide, avant d’être incorporée aux Provinces-Unies de l’Amérique centrale, entre 1824 et 1838.

"Honduras" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Hernán Cortés
Hernán Cortés. Source Encarta
Recherche personnalisée