Carnet Photographique infos Suède
Histoire de la ville de Detroit
Carnet Photographique Etats Unis

En 1701, Antoine de La Mothe, sieur de Cadillac, fonde un fort et un comptoir commercial sur le cours du Detroit pour surveiller les Britanniques dans la région des Grands Lacs supérieurs (le nom de Detroit est d’origine française). Le fort est pris par les Britanniques en 1760 pendant la guerre franco-indienne.

En 1805, Detroit devient la capitale du territoire du Michigan, mais compte seulement 1 650 habitants en 1810. Sa première grande période de croissance ne commence qu’avec l’avènement des bateaux à vapeur sur les Grands Lacs en 1818. La croissance s’accélère encore avec l’ouverture en 1825 du canal Érié, qui réduit de deux tiers la durée du voyage entre New York et Detroit. La construction de lignes ferroviaires et surtout la mise en service d’une ligne vers Chicago, en 1852, font en outre de Detroit l’un des premiers centres de transfert et de traitement des produits venant de l’intérieur des terres. Les premières usines d’automobiles sont construites en 1899 et en 1903 par Ransom Eli Olds et Henry Ford ; toutefois cette industrie souffre fortement de la crise économique de 1929.

Pendant la Seconde Guerre mondiale et les premières années de l’après-guerre, la ville connaît une nouvelle vague d’immigration et sa population se chiffre, en 1957, à environ 1 850 000 habitants. Par la suite, à l’instar de la plupart des grandes villes américaines, Detroit voit émerger d’importantes tensions sociales qui entraînent la détérioration de quartiers urbains, des tensions raciales, une faillite municipale et une prolifération urbaine chaotique ; pendant l’été 1967, la ville est ainsi le théâtre de violentes émeutes raciales.

"Detroit" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008 http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés

Une usine automobile de Détroit
Usine Detroit. Encarta
Recherche personnalisée