Carnet Photographique infos Suède
Histoire du Laos : le Laos en guerre
Carnet Photographique Laos

Dans cette nouvelle phase du conflit indochinois, le Pathet Lao bénéficie de l’appui de l’URSS, de la Chine et du Viêt Nam, tandis que les États-Unis, désireux de former un glacis anticommuniste, soutiennent les forces de droite. En 1960, le capitaine Kong Le, appuyé par des militaires neutralistes, s’empare de Vientiane, la capitale officielle du Laos. Dans la lutte entre factions rivales qui s’ensuit, le prince Souvanna Phouma est réinstallé au pouvoir. Il décide encore une fois de faire participer les communistes à un gouvernement de coalition. Un fragile équilibre règne jusqu’en 1964, où, sous la pression des militaires, les négociations sont définitivement rompues.

Le prince Souphanouvong, le leader du Pathet Lao, cesse de reconnaître la légitimité du pouvoir de Souvanna Phouma.

L’intervention américaine dans la guerre du Viêt Nam précipite un peu plus le Laos dans la fournaise. L’aviation américaine bombarde régulièrement les régions frontalières où passe la piste Hô Chí Minh. Au sol, les Américains mènent une guerre spéciale : la CIA forme une armée méo, commandée par le général Vang Pao pour soutenir l’armée royale. En 1971, on recrute même des mercenaires en Thaïlande. Des opérations militaires d’envergure sont mises au point, comme l’opération Lam Son 719 où les forces cambodgiennes, américaines et sud-vietnamiennes envahissent la région dite des « trois frontières » mais doivent se retirer après avoir subi de lourdes pertes.

Devant les échecs militaires et l’épuisement des adversaires (en 1973, la moyenne d’âge dans les maquis méo est de quinze ans, la plupart des adultes ayant été tués ou ayant fui le pays), Souvanna Phouma négocie avec le Pathet Lao. Les accords de Paris signés en janvier 1973 ont des répercussions immédiates au Laos. Un cessez-le-feu est conclu et, quelques mois plus tard, une Assemblée nationale provisoire est constituée. Le 3 avril 1974, « le prince rouge » Souphanouvong revient à Vientiane ; le Pathet Lao profitant de sa situation de force étend son influence sur le pays.

"Laos" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008 http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés

Souvanna Phouma
Souvanna Phouma
Recherche personnalisée