Carnet Photographique : la Grèce
Canada


La Grèce dans l'après-guerre : Papagos et Caramanlis

Photos de la Grèce
10/12/16

La Grèce dans les années 50

Après la guerre civile, l’aide financière américaine octroyée dans le cadre du plan Marshall permet à la Grèce de restaurer son économie et d’augmenter sa production agricole et industrielle. Parallèlement, le pays est intégré militairement au bloc occidental (adhésion au Conseil de l’Europe en 1949) et à l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) en 1952.

Les années d’après-guerre sont marquées par une grande instabilité politique. En 1952, lors des élections, le parti du Rassemblement hellénique, un groupe de droite dirigé par le maréchal Alexandros Papagos, remporte la majorité parlementaire. Un nouveau cabinet, avec Papagos au poste de Premier ministre, prend ses fonctions le 19 novembre et demeure au pouvoir jusqu’à la mort de celui-ci. Durant son mandat, la Grèce renforce son alliance avec la Yougoslavie et la Turquie.

Constantin Caramanlis, qui lui succède en octobre 1955, annonce le 4 janvier 1956, la formation du nouveau parti de l’Union nationale radicale, pour remplacer le parti du Rassemblement hellénique, qui cesse d’exister après la mort de Papagos. Aux élections législatives de février, l’Union nationale radicale remporte 165 sièges sur 300, bien que l’Union démocratique, une coalition des partis d’opposition, ait reçu la majorité du vote populaire.


La question de Chypre

Pendant les années 1950, la Grèce soutient avec ardeur le mouvement Enosis (Union avec la Grèce) sur l’île de Chypre, qui est une possession britannique depuis 1878. Le Royaume-Uni s’oppose à une requête faite par le gouvernement de Papagos pour organiser un plébiscite sur la question de l’union, et la Turquie insiste sur le fait que si les Britanniques se retirent de Chypre, l’île devra alors être cédée à la Turquie. Toutefois, en 1955, la Grèce, le Royaume-Uni et la Turquie engagent des pourparlers pour régler la question. En 1959, par les traités de Londres et de Zurich, les trois gouvernements parviennent finalement à un arrangement qui aboutit à l’indépendance de Chypre le 16 août 1960.

"Grèce" ©. Source utilisée : Encarta et lemonde.

Constantin Caramanlis
Constantin Caramanlis