Carnet Photographique : la Grèce
Canada


La Grèce aujourd'hui

Photos de la Grèce
10/12/16

Arrivée de Constantin Caramanlis

À l’approche des élections législatives, Georges Papandréou, ministre des Affaires étrangères et fils d’Andreas Papandréou, est élu à la présidence du PASOK. Mais sa popularité et le bilan exceptionnel du gouvernement socialiste ne suffisent pas face à l’usure du pouvoir qui touche le PASOK, au gouvernement depuis 1981, à l’exception des années 1990-1993. Au mois de mars 2004, la Nouvelle Démocratie, emmenée par Costas Caramanlis, obtient 45,4 % des voix (165 députés sur 300) face au PASOK qui recueille 40,5 % des voix (117 députés). Costas Caramanlis, âgé de 47 ans, neveu de l’homme d’État Constantin Caramanlis, devient Premier ministre.


La Nouvelle Démocratie remporte un nouveau succès lors du scrutin européen de juin 2004, avant que ne se déroulent à Athènes les 28e jeux Olympiques d’été. Au mois de février 2005, Carolos Papoulias est élu par le Parlement à la présidence de la République, un poste honorifique. Figure historique du PASOK, il succède à Costis Stéphanopoulos. En avril 2005, le Parlement approuve le traité établissant une Constitution pour l’Europe. En 2007, le Premier ministre souhaite obtenir la confiance populaire pour poursuivre les réformes structurelles qu’il a commencé à engager. Comme il l’espérait, la Nouvelle Démocratie remporte les élections anticipées, et conserve la majorité absolue au Parlement avec 41,85 % des suffrages (152 sièges). "Grèce" © Ecrit par . Source utilisée : Encarta et lemonde.

Costas Caramanlis et Sergueï Stanitchev
Costas Caramanlis et Sergueï Stanitchev