Carnet Photographique : le Canada
Les gouvernements Verhofstadt en Belgique (1999-2007)
Carnet Photographique Belgique

En juillet 1999, le roi Albert II désigne Guy Verhofstadt, président des Libéraux et démocrates flamands (VLD), pour former le nouveau gouvernement. Cette coalition arc-en-ciel réunit six partis, libéraux, socialistes et écologistes. Événement historique, les sociaux-chrétiens ne font pas partie du gouvernement (cela avait été le cas seulement entre 1954 et 1958) et les partis écologistes participent à l’exécutif fédéral. Il semble que le changement de majorité soit la conséquence de la « crise de la dioxine », enclenchée un mois avant les élections — il est révélé que les poulets d’élevage présentent un taux de dioxine anormalement élevé.

 

Un embargo européen est immédiatement mis en place à l’encontre de la volaille, avant d’être étendu au porc et au bœuf. Les pertes nettes pour l’économie belge sont évaluées à 650 millions d’euros. Mis en cause pour négligence, les ministres de la Santé et de l’Agriculture démissionnent. À l’automne est instituée une commission d’enquête parlementaire afin de mettre au jour les dysfonctionnements ayant abouti à ce scandale emblématique des craintes liées à la sécurité alimentaire.
La coalition arc-en-ciel

Les élections communales d’octobre 2000 révèlent en particulier la progression de l’extrême droite en Flandre : le Vlaams Blok (VB) recueille 10 % des voix dans la région flamande. C’est à Anvers, la deuxième ville de Belgique, que son score est le plus élevé (avec 33 %). En Wallonie, en revanche, l’extrême droite disparaît quasiment du paysage électoral.

Sous le gouvernement de coalition de Guy Verhofstadt, plusieurs lois symboliques de l’évolution des questions de société sont adoptées. En janvier 2000, le gouvernement légifère en faveur d’une régularisation massive des sans-papiers, tout en rétablissant un contrôle aux frontières afin d’éviter un afflux de demandeurs d’asile.

De plus, en 2002, la Belgique est le second pays (après les Pays-Bas) à autoriser et l’euthanasie et le mariage des homosexuels. Par ailleurs, la participation des écologistes au gouvernement se traduit par le vote des députés à la fin de l’année d’une loi visant à sortir du nucléaire d’ici à 2025.

En juillet 2001, la Belgique reprend le flambeau de la présidence de l’Union européenne (UE) pour six mois, et ce pour la onzième fois de son histoire. Elle a principalement pour mission d’accompagner l’introduction de la monnaie unique, qui se déroule à partir du 1er janvier 2002 dans d’excellentes conditions.

"Belgique" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Guy Verhofstadt
Guy Verhofstadt. Encarta
Recherche personnalisée