Carnet Photographique infos Suède
La géographie du Tibet
Carnet Photographique Tibet

En raison d’une altitude moyenne de 4 900 m, le Tibet est souvent qualifié de « toit du monde ». Le territoire tibétain s’étend en effet sur les systèmes montagneux composés par l’Himalaya au sud, le Karakorum à l’ouest et les monts Kunlun au nord, qui comptent les plus hauts sommets de la planète.

Géographie du Tibet

Trois grandes régions naturelles forment le Tibet. Le haut Tibet ou Changthang couvre les deux tiers de la région, depuis les monts Kunlun jusqu’au Transhimalaya. Il forme un immense plateau désertique (plateau du Tibet, 800 000 km2), de haute altitude, surmonté de chaînes montagneuses séparées par des vallées situées à plus de 4 500 m d’altitude. Le Tibet oriental (Chamdo) est constitué par une succession de vallées parallèles, orientées nord-sud, dans lesquelles s’écoulent certains des plus grands fleuves d’Asie comme le Mékong ou le Yang-tseu-kiang. Ces vallées sont dominées par de hauts plateaux, culminant parfois à 5 000 m d’altitude, et par des chaînes cristallines (Ningjing shan, Taniantaweng shan) dépassant 6 000 m d’altitude.

Le Tibet méridionale, enfin, occupe la vallée du Brahmapoutre et correspond au Tibet utile. La vallée s’étend sur environ 1 000 km d’est en ouest, à 3 500 m d’altitude en moyenne.
Fleuves et eau du Tibet

Dominée par l’arc himalayen qui culmine au mont Everest (8 850 m), elle est drainée par le haut Brahmapoutre (connu au Tibet sous le nom de Yarlung Zangbo).

Le Tibet constitue le principal réservoir hydrographique des grands fleuves du continent sud-asiatique. Le Brahmapoutre, dont le cours supérieur est entièrement situé au Tibet, est le fleuve le plus important du pays. L’Indus, le Gange et la Sutlej prennent leur source dans l’ouest du Tibet, la Salouen (Nu jiang) dans le centre, le Mékong, le Yang-tseu-kiang et le Huang he (ou fleuve Jaune) à l’est. Le plateau du Tibet est parsemé de nombreux lacs isolés aux eaux saumâtres, comme le Ngangla Ringco ou encore le Nam Tso (Tengri Nor), le plus grand lac du Tibet (2 000 km2). Ils sont alimentés par un écoulement endoréique. "Tibet" © Ecrit par et Encarta.

Le mont Everest
Le Mont Everest.
Recherche personnalisée