Carnet Photographique la Malaisie
La géographie de la Malaisie
Carnet Photographique Malaisie

La Malaisie a une superficie totale de 329 758 km² ; sa partie continentale couvre 131 598 km2, et sa partie insulaire 198 069 km2 (États de Sarawak, 124 449 km² et de Sabah, 73 620 km²).

Relief de la Malaisie

La Malaisie est un pays de basses latitudes, situé à proximité de l’équateur, entre 1° et 7° de latitude nord. La Malaisie péninsulaire correspond à l’extrémité méridionale du vieux socle de la plate-forme de la Sonde. Elle s’étend du nord au sud sur 750 km de long et atteint une largeur maximale de 350 km. Le relief, essentiellement montagneux, se caractérise par une succession de huit chaînes parallèles, aux pentes abruptes, de direction méridienne. La Main Range forme le principal axe montagneux de la Malaisie. Cette chaîne granitique s’étire sur plus de 400 km de long, parallèlement à la côte occidentale, depuis la Thaïlande jusqu’à Melaka, et culmine à 2 183 m d’altitude, au sommet du Gunung Korbu.

Elle domine à l’ouest un ensemble de courts chaînons calcaires ou granitiques (Nakawn Range, Singgora-Kedah Range, Bintang Range), séparés par de larges vallées à fond plat et aux versants abrupts (Kinta Valley, Kangsar Valley). À l’est de la Main Range se succèdent, d’ouest en est, trois massifs orientaux : la Benom Range (2 107 m), la Tahan Range, qui comprend le point culminant de la péninsule Malaise, le Gunong Tahan (2 187 m), et l’East Coast Range (1 055 m), parallèle à la côte orientale. Les altitudes s’abaissent vers le sud où s’étend un bas plateau cristallin, dominée par des inselbergs ou bukit (mont Belemut, 1 010 m).

La péninsule possède environ 5 000 km de côtes. Les montagnes sont frangées à l’est et à l’ouest par de basses plaines côtières. La plaine occidentale, relativement large (30 à 60 km) et plate, est découpée par des estuaires.

Paysage de Malaisie
Paysage de la Malaisie.
C’est à la fois une plaine d’érosion et une plaine alluviale. La plaine orientale est plus étroite. Elle est constituée par une succession de petits deltas et de basses plaines marécageuses isolées en arrière de cordons littoraux (permatang). La partie insulaire de la Malaisie, sur l’île de Bornéo, présente un relief plus étagé. Un ensemble de chaînes tertiaires sédimentaires (monts Kapuas et Iban au Sarawak, monts Crocker et Brassey au Sabah), d’altitude moyenne (entre 1 500 m et 2 500 m), orientées sud-ouest / nord-est, surplombent une zone de piémont (collines, bas plateaux), inférieure à 600 m d’altitude. Ces hautes terres centrales dominent une plaine littorale marécageuse plus ou moins large, d’origine alluviale. Les points culminants de la Malaisie orientale sont constitués par des intrusions granitiques, formant des pics isolés : Gunung Murud (2 438 m) au Sarawak, Kinabalu (4 101 m) au Sabah, qui constitue le point culminant de l’Asie du Sud-Est.
Fleuves de la Malaisie
Le réseau hydrographique de la péninsule Malaise s’organise de part et d’autre de la Main Range, qui forme la ligne de partage des eaux. Les principaux cours d’eau sont le Pahang (470 km), tributaire de la mer de Chine méridionale, ainsi que le Kinta, le Perak et le Kelantan. Ils s’écoulent dans des vallées aujourd’hui trop larges. Les principaux fleuves de Malaisie orientale sont le Baram, le Lupar et le Rajang au Sarawak, le Kinabatangan et le Segama au Sabah. "Malaisie" © Ecrit par et Encarta.
Recherche personnalisée