Carnet Photographique
Economie du Yemen
Carnet Photographique Yemen

Du fait de la guerre civile de 1994, les statistiques concernant le Yémen ne sont pas fiables. Le produit intérieur brut (PIB) peut toutefois être évalué à 19 milliards de dollars en 2006, soit 876,90 dollars par habitant.

La situation économique du Yémen, l’un des États les plus pauvres du monde, n’a cessé d’empirer depuis 1990. Les destructions dues à la guerre civile sont estimées à 11 milliards de dollars. D’autre part, la prise de position du gouvernement yéménite en faveur de l’Irak lors de la guerre du Golfe a privé l’économie yéménite d’une source importante de devises. Huit cent cinquante mille travailleurs yéménites furent ainsi renvoyés d’Arabie saoudite dans leur pays et sont venus grossir les rangs des chômeurs (le taux de chômage atteint 36 p. 100).

Le pays est donc lourdement tributaire de l’aide internationale (la dette extérieure représente 10 milliards de dollars). La population active est essentiellement occupée dans l’agriculture. En revanche, les services sont la première source de richesses (plus de la moitié du PIB).

L’exploitation du pétrole joue un rôle de plus en plus important dans l’économie yéménite. Le climat politique troublé et les fréquents enlèvements de touristes ont provoqué une baisse des revenus liés au tourisme. L'économie yéménite est aussi touchée par la baisse des prix du pétrole. Toutefois, l'assainissement du budget entrepris en 1995 sous l'égide du FMI et de la Banque mondiale porte ses fruits et a permis au Yémen de voir annuler près de 80 p. 100 de sa dette publique.

L’agriculture emploie 61 p. 100 de la population active mais ne contribue que pour 20 p. 100 au PIB. Le secteur est étroitement dépendant des conditions climatiques et de l’irrigation. Les cultures vivrières sont les plus importantes : pastèques, raisins, pommes de terre, sorgho, millet, blé.

Cultures en terrasses au Yemen
Cultures en terrasses au Yemen. Encarta
Le qat, plante narcotique douce, est cultivé et utilisé localement. Le coton et le café constituent les principales cultures d’exportation. L’élevage de bétail, en particulier de bovins, moutons et chèvres est très important. "Yemen" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.
Recherche personnalisée