Carnet Photographique la Malaisie
L'économie de la Malaisie
Carnet Photographique Malaisie

La Malaisie est passée en vingt-cinq ans du stade de pays en voie de développement à celui de pays développé. C'est aujourd'hui l'un des nouveaux pays industriels (NPI) les plus dynamiques d'Asie du Sud-Est. Les émeutes interethniques de 1969 ont amené le gouvernement à mettre en place une politique d'investissement, seule capable d'éviter la répétition des troubles. L'Investment Incentives Act autorisait toute entreprise étrangère à s'installer en Malaisie, un comité interministériel évaluant les secteurs prioritaires. Grâce à cette « nouvelle politique économique », la structure de l'économie (traditionnellement dominée par la communauté chinoise) a subi une mutation complète. La Malaisie est devenue un leader mondial dans la production de composants électroniques.

Elle fut le premier pays d'Asie du Sud-Est à concevoir et produire une automobile, la Proton, qui est maintenant exportée. En 1990, l'industrie de transformation représentait près de 30 p. 100 du produit national brut (PNB), contre moins de 20 p. 100 dix ans plus tôt. En 1993, les produits manufacturés ont fourni 60 p. 100 des revenus à l'exportation.

En 2006, le PIB de la Malaisie s'élevait à 150,7 milliards de dollars, soit un PIB par habitant de 5 620 dollars. Le secteur des services, notamment le tourisme et les services financiers, est le secteur économique le plus important. Les rentrées de devises obtenues grâce à l'exportation de pétrole et de gaz naturel, qui augmentèrent fortement pendant les années 1970, ont joué un rôle déterminant pour financer l'industrialisation de la Malaisie.

Cependant, en termes de revenus bruts à l'exportation, le pétrole et le gaz naturel arrivent en deuxième position, loin derrière les produits manufacturés. Les industries de l'étain et du caoutchouc, piliers de l'économie dans la Malaisie d'avant l'indépendance, ont perdu de leur importance et ne représentent plus qu’une part infime des revenus à l'exportation.
Un grand nombre de paysans malais et la plupart des groupes indigènes du Sabah et du Sarawak dépendent encore d'une agriculture de subsistance, et la pauvreté reste un problème important. La politique de développement national a pour objectif de transformer la Malaisie en une nation industrialisée pour l'an 2020. Le taux de croissance annuel moyen s’établit à 5,9 p. 100 pour la période 2006, ce qui fait de la Malaisie une des nations possédant la plus forte croissance.

Agriculture en Malaisie
Agriculture en Malaisie. Encarta
"Malaisie" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008 http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés
Recherche personnalisée