Carnet Photographique infos Suède
La ville de Dijon
Carnet Photographique France

Dijon, ville du centre-est de la France, chef-lieu du département de la Côte-d’Or et de la Région Bourgogne, située à la confluence de l’Ouche et du Suzon, sur le canal de Bourgogne. La cité dijonnaise a joué un rôle prédominant au cours des xive et xve siècles en tant que siège du duché de Bourgogne.

Ancienne capitale du duché de Bourgogne, Dijon est dotée d’un riche patrimoine architectural et artistique. L’édifice actuel du palais ducal — résidence des ducs aux xive et xve siècles —, de style classique, a été construit à partir de 1682 sur les plans de Jules Hardouin-Mansart ; cependant, du palais d’origine ne subsistent que les salles des gardes et, surtout, les cuisines aux imposantes cheminées.

Le palais abrite désormais le musée des Beaux-Arts : ses collections comprennent notamment des retables provenant de la chartreuse de Champmol, un bronze représentant la tête de Bertrand Du Guesclin enfant et les tombeaux de Philippe le Hardi — réalisé par Claus Sluter, également auteur du Puits de Moïse, aujourd’hui conservé dans la chartreuse de Champmol —, Jean sans Peur et Marguerite de Bavière. Outre le musée des Beaux-Arts, Dijon possède un Musée archéologique, un Musée bourguignon des Arts et Traditions populaires, ainsi qu’un musée d’Art sacré.

Le patrimoine monumental de Dijon compte par ailleurs la cathédrale Saint-Bénigne (datant essentiellement du xive siècle, mais construite sur une crypte romane du xie siècle) et l’église Notre-Dame (du xiiie siècle, à façade d’arcades), toutes deux dans le style Bourgogne gothique, ou encore l’église Renaissance Saint-Michel (xve siècle). Le palais de justice (des xve et xvie siècles) était auparavant le siège du parlement de Bourgogne. Les rues de la vieille ville sont bordées d’un grand nombre de maisons et d’anciens hôtels particuliers des xviie et xviiie siècles, comme l’hôtel de Vogüé.
Dijon
Dijon. Encarta
Recherche personnalisée