Carnet Photographque : la roumanie
Histoire de l'Argentine : le retour à la démocratie
Carnet Photographique Argentine

C’est dans un contexte économique très difficile, caractérisé par une dette extérieure sans précédent et une inflation supérieure à 900 %, que Raúl Alfonsín, le candidat radical, remporte l’élection présidentielle d’octobre 1983, la première organisée depuis dix ans. L’Argentine renoue alors avec la démocratie :

les forces armées sont réorganisées tandis que les anciens chefs militaires et politiques sont accusés de violations des droits de l’homme et envoyés devant les tribunaux.

En 1985, le gouvernement lance un plan de rigueur budgétaire. La dette extérieure est restructurée ; des réformes économiques et fiscales (y compris une nouvelle monnaie) sont introduites. Cependant, l’inflation n’est pas contenue et, en mai 1989, à la fin d’un sexennat écourté de six mois, Raúl Alfonsín perd la présidence au profit du candidat péroniste, Carlos Menem.

Manifestation sur la place de Mai
Manifestation sur la place de Mai. Encarta
"Argentine" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009 http://fr.encarta.msn.com © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés
Recherche personnalisée