Carnet Photographique infos Suède
Le chien
Carnet Photographique Animaux

Chien domestique, mammifère carnivore de la famille des canidés, considéré comme le premier animal à avoir été domestiqué. En effet, depuis la préhistoire, le chien domestique (Canis familiaris) a toujours partagé l’existence de l’homme.

On admet généralement que le chien a pour ancêtre direct le loup, qui vivait en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. En effet, des contacts entre le loup et l’homme dans des temps très reculés (plus de 100 000 ans) ont pu être démontrés, grâce en particulier à la découverte d’ossements associés de loups et d’humains.

Selon cette hypothèse, l’homme aurait commencé par recueillir des louveteaux et les apprivoiser. Au fil du temps, le loup, sauvage, se serait transformé en une nouvelle espèce, le chien domestique. Les chiens ne descendraient peut-être pas tous de la même variété de loup ; les chiens de petite taille, notamment, auraient pour origine des loups méditerranéens, de gabarit plus réduit que leurs cousins des régions froides.

Cependant, certains scientifiques rejettent cette hypothèse, sur la base de divers arguments, et notamment le fait que :

– les élevages de loups menés à l’heure actuelle montrent que même au bout de plusieurs générations,

les loups (y compris ceux nés en captivité) ne s’engagent pas sur la voie de la soumission à l’homme ; au mieux apprivoisés, ils restent des animaux sauvages montrant une nette propension à la fuite et dont tous les instincts naturels (en particulier le désir de domination de la meute chez les mâles) apparaissent dès leur maturité sexuelle ;

– le chien peut donner naissance à une descendance fertile en se croisant aussi bien avec le loup, qu’avec le chacal ou encore le coyote, ce qui dénote un degré de parenté élevé entre le chien et chacune de ces trois espèces ;

– enfin, aucun ossement d’animal intermédiaire entre le loup et le chien domestique n’a pour l’instant été découvert.

Des chiens domestiques
Chiens domestiques. Encarta
Selon la théorie de ces chercheurs, le chien domestique descendrait en fait d’un chien sauvage proche de ceux que l’on connaît à l’heure actuelle autour ou dans les villages africains, asiatiques et australiens. Ce chien sauvage ancestral pourrait lui-même être apparu par croisements successifs entre le loup et le chacal. La sélection naturelle (et non artificielle, menée par l’homme) aurait conduit à l’apparition de chiens moins farouches, trouvant un intérêt à se rapprocher des groupes humains pour consommer leurs restes ; des relations mutuelles se seraient ensuite établies entre les deux espèces. "Chiens" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008 http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.
Recherche personnalisée