Carnet Photographique infos Suède
L'art français : l'art du 17ème siècle
Carnet Photographique France

L'arrivée de Henri IV à Paris en 1594 annonce la fin des guerres de Religion, auxquelles l'édit de Nantes et le traité de Vervins (2 mai 1598) mettent un terme définitif. La paix revenue, un important programme de construction débute à Paris, avec de grands chantiers tel celui de la place des Vosges qui débute en 1605. Salomon de Brosse, l'architecte le plus inspiré de la période, conçoit des édifices somptueux, dont le palais du Luxembourg (1615), en puisant, suivant la volonté de sa commanditaire, Marie de Médicis, dans le répertoire florentin. De nombreux hôtels particuliers sont également construits, notamment par Jean du Cerceau, architecte de l'hôtel de Sully (1624-1629).

Une seconde école de Fontainebleau fleurit alors, pâle copie de la première : ses instigateurs sont Ambroise Dubois, Toussaint Dubreuil et Martin Fréminet. Mais l'œuvre de deux artistes, Jacques Bellange et Jacques Callot, tous deux originaires de Nancy, est plus intéressante. Seule subsiste du travail de Bellange une étonnante série de gravures à l'eau-forte, essentiellement religieuses, qui dénotent l’influence du maniériste italien le Parmesan. Bellange influence à son tour Callot, l'un des plus grands graveurs de tous les temps. Ayant résidé à Florence de 1611 à 1621, où il a réalisé pour Cosme II de Médicis des eaux-fortes sur le thème des festivités de la cour florentine ou des scènes de la commedia dell'arte, Callot regagne Nancy à la mort de son protecteur en 1621, et continue de produire des gravures de fêtes et des scènes de la vie quotidienne.

En 1633, lors de la guerre de Trente Ans (1618-1648), le cardinal Richelieu, premier ministre de Louis XIII, envoie les troupes françaises conquérir le duché de Lorraine. Peu après, Nancy est prise et le duc de Lorraine doit capituler. Les horreurs de cette campagne inspirent à Callot son chef-d’œuvre, une extraordinaire série de gravures à l'eau-forte intitulées les Grandes Misères de la Guerre (1633).

"français, art" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés

La Places des Vosges
La Place des Vosges. Photo E. Buchot
Recherche personnalisée