Carnet Photographique : le Canada
Architecture allemande : le roman allemand
Carnet Photographique Allemagne

À partir de la seconde moitié du XIe siècle, le christianisme, disposant d’une nouvelle force, joue un rôle de plus en plus déterminant dans toute l’Europe. Dans les régions méridionales et centrales du continent sont édifiées des églises de dimensions imposantes, surtout le long des routes des pèlerinages. En Allemagne, les églises ottoniennes continuent à revêtir un caractère massif, les édifices sacrés construits durant la période romane (XIe-XIIe siècles) sont entourés d’imposantes enceintes qui reflètent encore un souci de protection.

 

Les cathédrales de Worms (consacrée en 1018) et de Spire (commencée autour de 1030) sont bâties le long des rives du Rhin, tandis que des monastères grandioses voient le jour dans les vallées du Rhin et de la Meuse, sur le lac de Constance et en Alsace.

La ferveur religieuse et le nouvel esprit qui se répand poussent les maîtres constructeurs à opter pour des solutions architecturales audacieuses. À l’intérieur des églises, les plafonds à voûtes se substituent aux plafonds plats en bois de l’époque ottonienne. La voûte située au-dessus de la nef de la cathédrale de Spire (début du XIIe siècle) est la plus haute voûte de toutes les églises romanes d’Europe. L’intérieur des édifices religieux continue toutefois à être sombre, les murs épais étant troués de meurtrières. La plupart du temps, le poids du toit repose sur de robustes colonnes ou des piliers reliés entre eux par d’imposants arcs. Dans ces constructions, on retrouve les bossages, les tours et les tourelles caractéristiques des constructions ottoniennes.

La sculpture allemande dans l'art roman

À la différence des églises françaises, l’extérieur des édifices sacrés allemands n’est jamais décoré de suites de sculptures complexes, mais de grandes figures isolées ou de petits groupes. L’intérieur est aussi relativement dénudé, ornementé tout au plus de crucifix de bois. La ronde-bosse séculière la plus marquante qui soit parvenue jusqu’à nous est un lion en bronze de 1,8 m, érigé en 1166 devant la cathédrale Saint-Blaise de Brunswick.

"Art allemand" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

cathédrales de Worms
cathédrales de Worms. Source Bildarchiv Steffens
Recherche personnalisée