Carnet Photographique la France
Aix en Provence
Carnet Photographique France

Aix-en-Provence, ville du sud de la France, chef-lieu d'arrondissement du département des Bouches-du-Rhône, inclus dans l'agglomération de Marseille en 1990. La ville est située au nord de la chaîne de l'Étoile, dans le bassin d'Aix, qui est drainé par la rivière de l'Arc.

La cité est née sur un versant de la vallée de l'Arc orienté plein sud, ce qui explique la qualité de la lumière que Cézanne aimait tant quand il peignait la Sainte-Victoire qui domine la ville dans le lointain. Le site d'Aix-en-Provence, sur la voie Aurélienne, qui reliait l'Italie à l'Espagne, a été choisi par les Romains au IIe siècle avant J.-C. en raison des nombreuses sources permettant d'alimenter fontaines et thermes. Ils s'installent au pied du plateau calcaire où se situe l'oppidum celto-ligure d'Entremont.

Les paysages urbains de l'agglomération d'Aix-en-Provence couvrent aujourd'hui une très grande superficie. L'aire urbaine d'Aix s'étend du delta de l'Arc, à l'ouest, à la Sainte-Victoire à l'est, et à la Durance au nord. Au sud, le périurbain aixois se surimpose à celui de Marseille.

Au total, elle rassemble environ 250 000 habitants. La population de l'agglomération a fortement augmenté depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, plus de 3 % par an entre 1960 et 1980, ce qui est un record national, conséquence de l'arrivée de flux migratoires venant de toutes les régions françaises et de l'étranger.
On identifie aisément plusieurs strates d'habitat, du centre à la périphérie. La vieille ville a une forme d'amande (l'ovale) ceinte par le boulevard circulaire qui remplace les remparts détruits à la Révolution française. Espace central de promenade et de loisirs bordé de remarquables hôtels d'époque baroque et classique, le cours Mirabeau, datant du milieu du XVIIe siècle, est un trait rectiligne qui coupe la vieille ville en deux parties. Au nord se trouve la ville médiévale, dont le bâti et la trame des voies ont été profondément transformés à l'époque classique ; au sud, le quartier Mazarin, construit aux XVIIe et XVIIIe siècles, que signalent de très beaux hôtels particuliers et dont les rues dessinent un plan en damier. À l'ouest, l'autoroute vers Lyon et Sisteron, véritable coupure urbaine, limite la vieille ville. Celle-ci a été en grande partie réhabilitée : restauration des vieux immeubles ; réfection des places (celle du cours Mirabeau est en voie d'achèvement en 2002) ; aménagement des fontaines.
Aix en Provence
Aix en Provence. Encarta

Au cœur de la vieille ville, la cathédrale Saint-Sauveur retrace, dans ses pierres, l'histoire d'Aix car son architecture révèle le réemploi des matériaux et les différentes époques de sa construction (fondations d'époque romaine ; baptistère du Ve s. ; nef du XIIe s., nef principale du XIIIe, XIVe et XVe s.). Le cloître est un joyau de l'art roman.

La ville contemporaine (édifiée entre le XIXe s. et la première moitié du XXe s.) est représentée par les faubourgs situés à la sortie des routes greffées en radiales sur le boulevard circulaire. C'étaient encore, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, des quartiers industriels et ouvriers, par contraste avec les quartiers anciens du centre-ville peuplés de couches moyennes et supérieures. L'industrie les a aujourd'hui désertés pour les zones industrielles de périphérie, laissant la place à des friches industrielles en voie de requalification urbaine : opération d'urbanisme de Sextius-Mirabeau, dont l'objectif est la création d'un nouveau centre-ville à l'ouest du cours Mirabeau. Dans la seconde moitié du XXe siècle, de nouveaux quartiers de collectifs de taille moyenne ont été édifiés (notamment la zone d'aménagement prioritaire d'Encagnane dans les années 1960 et la zone d'aménagement concertée du Jas de Bouffan dans les années 1980 qui rassemblent plus de 30 000 habitants). Des zones industrielles et commerciales ont été construites en périphérie et forment une aire très étendue dans la vallée de l'Arc, depuis le pont de l'Arc, à l'est, jusqu'au plateau de l'Arbois à l'ouest (aqueduc de Roquefavour), dans des lieux jadis occupés par des grandes propriétés agricoles et résidentielles (les bastides aristocratiques de la campagne aixoise). Encyclopedia Universalis