Carnet Photographique : Japon
Agriculture de Roumanie
Carnet Photographique Roumanie

En 2006, l’agriculture produisait 10,50 p. 100 du PIB et elle employait en 2005, 32,10 p. 100 de la population active. Au milieu des années 1980, près de 90 p. 100 des terres étaient exploitées par environ 3 745 fermes collectives et 420 fermes d’État. Celles-ci ont été dissoutes par la réforme agraire de 1991, en faveur d’une petite paysannerie désormais propriétaire de 80 p. 100 des terres. Leur sous-équipement est aujourd’hui à l’origine de graves perturbations dans la production.

Les ressources agricoles sont diversifiées. Grâce à des sols très fertiles (lœss, tchernoziom), les riches plaines agricoles de la Valachie et de la Moldavie sont le domaine privilégié des cultures : céréales, betterave à sucre, cultures maraîchères et tournesol. Les principales productions végétales sont le maïs (9 millions de tonnes en 2006) et le blé (5,5 millions de tonnes), mais les rendements sont encore faibles. Les collines subcarpatiques et la Transylvanie sont occupées par des vergers et des vignobles. La pomme de terre est cultivée dans les bassins intramontagneux. De 2007 à 2013, la Roumanie, nouvelle adhérente de l’Union européenne, doit toucher plus de 12 milliards d’euros pour le secteur agricole.

L’élevage est important : en 2006, le cheptel ovin atteignait 7,6 millions de têtes ; il était suivi par le cheptel porcin (6,6 millions) et le cheptel bovin (2,9 millions). L’élevage ovin transhumant se perpétue dans les montagnes.

La pêche à l’esturgeon (caviar) est pratiquée dans la Dobroudja et le delta du Danube.

L’exploitation forestière (Carpates) a produit 13,8 millions de m³ de bois en 2006.

"Roumanie" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2008 http://fr.encarta.msn.com © 1997-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés

La Roumanie
Agriculture Roumanie. Encarta