Carnet Photographique - Suisse


Histoire de la Suisse - L’affirmation de l’identité suisse au 19ème siècle

Carnet Photographique - Suisse
3/10/15

Reconnaissance de l'état suisse

Au terme de l’hégémonie française (périodes révolutionnaire et napoléonienne), le congrès de Vienne de 1815 reconnaît l’existence de l’État suisse en validant sa neutralité perpétuelle ; à cette occasion, le nombre de cantons passe à vingt-deux, avec la création des cantons du Valais, de Neuchâtel et de Genève — la Suisse demeure sous cette forme jusqu’à la fin du XXe siècle, avec la création du vingt-troisième canton en 1979 (le Jura), puis avec la réforme de 1999 faisant passer à vingt-six le nombre de cantons.


Le XIXe siècle voit la Suisse tenter de s’adapter à sa nouvelle unité territoriale. Des conflits éclatent entre les gouvernements cantonaux oligarchiques et démocrates, ainsi qu’entre les régions catholiques et protestantes. En décembre 1845, en réaction au mouvement de démocratisation et d’anticléricalisme de plusieurs cantons, sept cantons catholiques et conservateurs — Lucerne, Uri, Schwyz, Unterwald, Zug, Fribourg et Valais — forment une ligue défensive secrète, bientôt appelée le Sonderbund (« alliance séparée ») par leurs adversaires. Le gouvernement fédéral, majoritairement radical, déclare cette alliance illégale et décide sa dissolution en juillet 1847. Le refus des ligueurs de se soumettre à cette décision déclenche une brève guerre civile, en novembre de la même année. Moins nombreux et mal armés, les contingents du Sonderbund sont défaits, après vingt-six jours de combat, par les troupes fédérales du général Guillaume Henri Dufour.

La constitution fédéraliste de 1848

À la suite de cette crise majeure au sein de la Confédération des XXII cantons, une Constitution, qui accroît fortement les pouvoirs fédéraux, est promulguée en septembre 1848. Elle est révisée en 1874, en insistant sur le caractère fédéral de l’État — amendée à plusieurs reprises, elle demeure aujourd’hui en vigueur. La fin du XIXe siècle se caractérise par l’essor économique de la Suisse : les réseaux de transport et de communication se développent (notamment avec le percement du tunnel du Saint-Gothard), ainsi que les secteurs de l’industrie, de la finance et du tourisme.

© "Suisse"

Construction du tunnel du Saint-Gothard
Construction du tunnel du Saint-Gothard


Photos des pays et villes visités