Carnet Photographique
Le monde de la photographie a connu une autre forme d’innovation très pratique et très fascinante : la photo macro. Cette nouvelle forme de photo a pour spécialité de mettre en valeur les petits sujets. Toutefois, réussir à faire de belles photos en macrophotographie n’est pas si simple, notamment lorsque vous êtes un débutant dans le domaine. Il existe heureusement des paramètres à prendre en compte pour y arriver comme un professionnel. Dans ce guide, recevez absolument toutes les informations nécessaires sur la photo macro !

Photo macro : définition et utilité

Encore appelé la macrophotographie, la photo macro est une nouvelle technique en photographie qui permet de clicher les sujets de petite taille. En effet, on parle de la photo macro lorsque le sujet a un rapport de grandissement égal ou inférieur à 1/1. Lorsque le sujet est plus grand que le capteur de l’appareil photo, on ne peut, dans ce cas, parler de photo macro. Les sujets les plus populaires, lorsqu’on parle de photo macro sont les insectes, les fourmis, les abeilles et les papillons. C’est grâce à la photo macro qu’on voit aujourd’hui les plus belles photos de ces petits animaux dans plusieurs documents et documentaires. Toujours dans le rang des êtres vivants, on peut citer les fleurs parmi les sujets de la macrophotographie. Chez ces dernières, la photo macro permet par exemple de photographier le pistil de la fleur, les étamines ou la courbure des pétales. Elle permet également de réaliser des images claires et bien détaillées sur les gouttes d’eau. Par ailleurs, la macro est très utilisée dans les laboratoires et dans les salons de bijouterie.

Quels matériels pour faire de la photo macro ?

Pour faire la photo macro, plusieurs équipements sont indispensables. Voici les cinq plus importants accessoires pour faire de la photo macro :

La bonnette macro

On peut affirmer qu’une bonnette macro est une lentille fixée à l’avant de l’objectif. Elle a pour rôle d’agrandir le sujet à photographier sur le capteur en agissant comme une loupe. Le nombre de bonnettes macro à utiliser dans la photo macro varie selon le résultat vissé. Cet accessoire a également l’avantage d’être moins encombrant et donc, il est très facile à transporter. La bonnette macro est vendue à 50 euros sur le marché. Il existe plusieurs qualités et les prix varient en fonction de ce paramètre.

L’objectif inversé

Comme l’indique l’expression, l’objectif inversé est une technique qui consiste à inverser la position d’un objectif sur le boîtier. Autrement dit, l’arrière de l’objectif sera dirigé vers l’extérieur et la lentille frontale, en face de l’appareil photo. Pour y arriver, il suffit d’avoir une bague d’inversion (30 euros environ). Il existe plusieurs possibilités de combinaison et le résultat obtenu (le grandissement) varie bien évidemment en fonction de l’objectif utilisé.

L’objectif macro

L’objectif macro est également un accessoire indispensable pour faire la photo macro. Il permet non seulement d’avoir un bon piqué, mais aussi de conserver la qualité de l’image afin qu’elle soit irréprochable. En général, les objectifs macro disposent des focales dont la mesure se situe entre 50 et 180 mm. Le prix de l’objectif macro est compris entre 250 et 1 000 euros. Ce coût varie en fonction de la qualité et de la marque de l’objectif macro.

La bague-allonge

Encore appelée tube-allonge, la bague-allonge est souvent vendue sur le marché par jeu de trois et sans composant optique. Elle sert à intercaler le tube-allonge fixé entre l’objectif et le boîtier. Le but ici est d’augmenter l’écart qui existe entre le capteur et la lentille arrière de l’objectif. En outre, la bague-allonge offre d’avoir un meilleur agrandissement en réduisant la distance de mise à point. Ces accessoires sont disponibles en plusieurs tailles, ce qui permet d’avoir la taille adaptée au type de photo macro. Il existe par exemple des bagues allonge empilables qui permettent de réduire considérablement la distance de mise à point. Ces accessoires sont gage de qualité puisqu’ils ne disposent d’aucun élément optique. Le seul inconvénient qu’on reproche aux bagues allonge est la perte de luminosité qu’elles entraînent par moment. Elles demeurent quand même un très bon outil pour se lancer en photo macro et obtenir des résultats satisfaisants. Le tarif est de la bague-allonge est de 1 500 euros en moyenne sur le marché.

Le soufflet

Le soufflet fonctionne de la même manière que la bague-allonge. La seule différence est que le soufflet agit comme un accordéon. Il peut donc être raccourci ou allongé en fonction de l’échelle de reproduction attendue. Il est donc possible de varier l’agrandissement de l’objectif sans nécessairement le démonter. Toutefois, les prix des soufflets sont plus élevés comparativement aux bagues allonges. De même, ils sont également plus encombrants avec un poids de 1 kg. Il doit aussi être fixé sur trépied pour être serviable.

Photo macro : quels réglages ?

Pour réussir une photo macro, il existe certains réglages à effectuer sur l’appareil photo. Ces réglages permettent d’avoir de belles images avec tous les détails possibles. Pour booster l’éclairage des lieux, il est possible d’utiliser des lumières artificielles. Voici 4 réglages importants pour mieux faire de la photo macro. Il s’agit de simples réglages qui permettent de se simplifier la tâche et de faire des images plus belles.

Comment faire de la photo macro ?

Photographier un sujet à sa petite taille n’est pas une affaire banale. Il existe plusieurs paramètres indispensables à mettre en avant pour faire de la photo macro. Au nombre de ces derniers, voici les plus importants : Lorsque vous respectez tous ces points, vous maximisez vos chances de faire de belles images en macrophotographie. Le non-respect d’un point pourra impacter négativement la qualité de la photo macro. Si vous rencontrez des difficultés à bien régler l’appareil photo, il est conseillé de faire recours à un photographe professionnel. Cela est très important, car l’appareil photo doit être ajusté en fonction de vos attentes.