Carnet Photographique - Partir à Zagreb



Week end à Zagreb

Partir en Croatie
5/10/15

La Croatie

Visite de Zagreb sur un week end - le départ vers Zagreb

Vendredi soir, 17 heures. Je quitte mon travail après une semaine difficile. Enfin, un week end où je vais pouvoir me changer les idées. Destination, Zagreb. Je ne connais pas du tout la Croatie et encore moins Zagreb, la capitale. Arrivé à l’aéroport de Roissy, je découvre l’avion. Un jet Embraer. Très sympa. Petit, mais confortable. Allez ! Décollage, il pleut au départ de Paris. Il fait nuit, je vois les lumières qui traversent les nuages. Tout se colore en orange. Vraiment très beau. Puis la nuit noire. 1h30 après, j’atterris à l’aéroport de Zagreb. Il est 22 heures. Il fait frais. Quelques flocons de neige commencent à tomber, mais rien de bien méchant.


J’arrive à la douane : j’avais oublié que la Croatie ne faisait pas partie de l’Union Européenne. Comme d’habitude, je n’ai rien préparé. Au moins c’est la découverte, mais tout de même. En attendant, je fais la connaissance d’une française qui vit avec un Croate. Elle apprécie plus que tout ce beau pays et surtout l’accueil de la population. Passé la douane, je découvre un tout petit aéroport qui a un côté familial. A la sortie, dans le hall, j’entends des hurlements et des pleurs. Une femme allongée à même le sol, entourée de plusieurs personnes, pleure et crie. Sans doute une mauvaise nouvelle. L’ambiance est pesante à l’aéroport. La fatigue arrive. A la sortie de l’aérogare il n’y a pas de bus et je prends un taxi. Direction l’hôtel situé à proximité de la vieille ville et de la gare ferroviaire. En chemin, la neige tombe de plus en plus fortement. Le chauffeur, habitué à ce temps, roule vite, mais très vite. Les pneus neige sont obligatoires dans tout le pays en hiver. Je comprendrai mieux pourquoi par la suite.

Week end à Zagreb
Week end à Zagreb. Photo E. Buchot

Samedi à Zagreb

Réveil à 6 heures. Une bonne nuit de sommeil dans un lit bien douillet, une douche et me voilà au petit déjeuner. Plutôt gargantuesque et très bon. Il est 7h15 et je mets le nez le dehors. Mais là, je n’en crois pas mes yeux ! Plus de 30 cm de neige dans les rues et la neige continue de tomber avec force, parfois droite, parfois à l’horizontale. Je suis à l’entrée de l’hôtel et le jour se lève doucement. Des chinois rient aux éclats et se prennent en photo.

Je récupère un plan de la ville à la réception, je mets le sac photo sur le dos, les gants, la bonne doudoune et me voilà parti dans les rues de Zagreb. Mais quelle caillante !! Ils annoncent -10° et la neige qui tombe sans interruption. J’emprunte la rue PETNINSJKA. Les trottoirs sont difficilement praticables, la visibilité réduite et la neige partout. Ma capuche, bien chaude d’ailleurs, me tombe sur les yeux ; au moins je suis bien au chaud. Pourtant l’inquiétude me gagne. S’il fait ce temps là tout le week end end comment prendre des photos ?


Je continue à marcher, parfois en équilibre, parfois à tout petit pas et j’arrive sur la grand place de Zagreb :
Trg Bana Josipa Jelacica. La neige tombe tellement qu’il est difficile de voir l’ensemble de cette place. Des croates attendent le tramway en se protégeant comme ils peuvent. Il y a peu d’abris autour de la place. Des machines tentent de déneiger les voies, mais la neige recouvre tout. Je regarde cette scène et rigole : mais que suis-je venu faire dans cette ville ?? En même temps je me sens bien, et heureux d’être là. Je fais le tour de la place, mais le vent est de plus en plus en fort. Je sors l’appareil photo, histoire de tester, mais il est impossible de faire la netteté : la neige perturbe l’autofocus qui est perdu, comme moi d’ailleurs. Je range l’appareil dans mon sac et aperçoit une ruelle qui monte sur la gauche de la place. Elle est ensevelie sous la neige. Les habitants tentent de déblayer les trottoirs, difficilement, mais sûrement. Suite du week end à Zagreb © Ecrit par


Photos des villes et pays visités