Carnet voyage Gênes



Voyage à Gênes (2/3)

Le voyage en images pour le plaisir
28/12/16

Images de Turin

Visite du port de Gênes

Je reviens sur la via Lorenzo. La cathédrale San Lorenzo m’ouvre ses portes. Une messe se déroule. Je reste un long moment dans le fond de l’église et attend religieusement la fin de l’office pour faire une visite de la cathédrale. Splendide. Très sobre. La voute est d’un blanc immaculé. De superbes peintures jalonnent la nef. Deux murs de style roman donnent l’impression de soutenir la nef. Surprenant. Contrairement à d’autres églises italiennes, un grand silence règne en ces lieux. Enfin, devrais-je dire.


Je sors doucement de l’édifice religieux et reprend ma découverte de Gênes. La via Lorenzo me conduit au port. Le vent se lève. Des mouettes volent. Le port me paraît immense. Et pour cause, il s’agit du plus grand port italien. Au loin, j’aperçois Titi et gros Minet. Les cheminées d’un paquebot servent de support. Plutôt amusant. Non loin de là, un immense navire de croisière est en réparation. Je ne parviens pas à compter le nombre de ponts.

Voyage à Gênes
Voyage à Gênes Photo E. Buchot

Jamais je n’ai vu d’aussi grand bateau. Je croise de nombreuses familles qui viennent se promener. L’instant est familial. Un groupe de touriste s’arrête devant un vieux vaisseau. Entièrement couvert de bois, je vois toute une rangée de canons. Que les batailles navales devaient être rudes et destructrices. Je me prends à rêver : naviguant sur les mers avec un chapeau de corsaire ou de pirate et partant à la découverte des nouveaux mondes.

En avançant sur le port la ville de Gênes se dévoile sur les hauteurs. Elle m’apparaît colorée et ramassée. Mais que vient faire cette voie rapide au milieu de ce paysage ? Les abords de la ville sont dénaturés. Il est difficile de voir la beauté de cette cité italienne. Quel dommage !! Je remonte le port. Sur les hauteurs, côté ville, une grande église se détache. Il s’agit de Santa Maria Assunta. Je prends une ruelle pentue et arrive au sommet d’une butte. L’église est colorée. Comme de nombreuses églises à Gênes, elle est fermée. L’ambiance est particulière. Un vent fort souffle. Des barrières son renversées ; des panneaux déracinés. Personne ne déambule dans ce quartier. Sensation de fin du monde. Pourtant le 21 décembre 2012 est passé.

La vieille ville de Gênes

Je rejoins la vieille ville de Gênes. La place Ferrari s’est animée. La large avenue du 20 septembre est envahie par les habitants. De nombreuses enseignes clignotent. Le temple de la consommation génois est là. Des groupes de jeunes sont attroupés devant les chaînes de restauration rapide.

Ils crient, rigolent, jouent. Si les tenues vestimentaires sont classiques, les coupes de cheveux sont plutôt originales. Les crânes proposent des motifs différents. Une certaine expression de la jeunesse italienne me dis-je. Je prends le temps d’un savoureux cappuccino sur une terrasse de café. J’en profite pour regarder vivre le peuple italien. Que de mouvements, que de gestes et que de palabres. Je suis bien loin du côté coincé du français. Ici les émotions ont le droit de s’exprimer.

Il est 16h30. La lumière du jour décline tout doucement. La pluie annoncée n’est pas arrivée, mais le vent oui. Terrible, violent. Je rejoins le centre historique. Je me réfugie dans la cathédrale. Les lumières sont allumés. Je vois une foule de foulards aux couleurs sombres : gris, marrons, noir. Les sœurs attendent religieusement le début de la messe.

Peu de civils sont dans l’assemblée. Comme le matin, je m’installe dans le fond et regarde. Des clochettes
retentissent. Des prêtres arrivent. Bon dernier, le cardinal ferme la marche. Vêtu d’une chasuble absolument superbe, il est aidé par 2 hommes de chœur : pour éviter que la chasuble traine au sol les aidants la porte de chaque côté. Je pense aux enfants qui soulèvent la robe de la mariée. Parfois, je me demande : si Dieu existe, à quoi pense-t-il en voyant une telle scène ? Je quitte la cathédrale et laisse les croyants à leur recueillement. La nuit tombe peu à peu. Poursuite du voyage.

© Ecrit par


Photos des pays et villes visités