Carnet Photographique technique photographique Tunisie
Vérone et Padoue
Carnet Photographique : Italie

Vérone, en italien Verona, ville du nord de l'Italie, chef-lieu de la province du même nom, en Vénétie, sur l'Adige, au pied des monts Lissini.

La ville de Vérone

La ville est située stratégiquement entre Milan et Venise, et sur la route de l'Europe centrale, via le col du Brenner. Nœud de communications et centre de commerce important, Vérone exporte des fruits, des légumes et du vin. On y fabrique aussi des textiles, des chaussures, des biens d'équipements, des produits chimiques et alimentaires, ainsi que du papier.

Mais Vérone est surtout une ville touristique et culturelle, où se côtoient des monuments de l'époque romaine, de l'ère gothique et de la Renaissance.

 

La ville de Vérone
La ville de Vérone. Photo E. Buchot
On peut admirer la basilique romane de San Zeno Maggiore (construite entre le IXe et le XIIe siècle), avec sa célèbre porte de bronze, décorée de scènes de la vie de Zénon, premier évêque de Vérone, et le triptyque de Mantegna, la Vierge et huit saints, dont une partie se trouve au Louvre. Le cloître roman renferme plusieurs tombeaux de la famille Scaliger. L'église gothique Sainte-Anastasie (achevée au XVe siècle) est la plus grande de la ville. Le Castelvecchio (1354), imposante construction crénelée, toute en briques, abrite une grande tour et un palais seigneurial, aujourd'hui musée d'Art. Un amphithéâtre romain du Ier siècle av. J.-C., l'Arena, est particulièrement bien conservé. L'été, on y donne des spectacles lyriques qui sont des fêtes très populaires. Le peintre du XVIe siècle Paolo Véronèse naquit à Vérone.
La ville de Padoue
La ville de Padoue
C'est un centre industriel aux activités très diversifiées : machines agricoles, constructions mécaniques (pièces détachées de véhicules), mobilier, plastiques, sans oublier les alcools et les produits alimentaires (sucres, pâtes et légumes en conserve). Padoue est une ville pittoresque, présentant des rues bordées d'arcades débouchant sur des places. L'université de Padoue est l'une des plus vieilles d'Europe. Son église la plus célèbre est la basilique Saint-Antoine, construite au XIIIe siècle dans le style roman-gothique, abritant le tombeau de saint Antoine de Padoue. La chapelle des Scrovegni est célèbre pour son décor intérieur comportant des fresques de l'artiste florentin Giotto.
La ville de Padoue et Saint Antoie de Padoue. Photo E. Buchot
Les fresques de Titien se trouvent dans la Scuola del Santo, une halle médiévale. Le musée municipal abrite des antiquités, des pièces de monnaie et une galerie des Beaux-Arts. Le jardin botanique date de 1545.

Padoue fut l'une des villes les plus riches de l'Italie du Nord à la fin de l'époque romaine. Bien que détruite par les Lombards en 601, Padoue se rétablit rapidement et devint une commune indépendante florissante. La ville fut dirigée par la famille Carrara à partir de 1318 jusqu'à son annexion par Venise, en 1405, qui la garda jusqu'en 1797. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Padoue fut considérablement endommagée. "Venise" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2007
http://fr.encarta.msn.com © 1997-2007 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.
Encarta