Un territoire forestier


Environ 30 p. 100 du territoire de l’Allemagne est couvert de forêts. Les plus grandes surfaces boisées se situent dans la moitié sud du pays. Les deux tiers de la forêt allemande sont constitués de conifères (pins, sapins, épicéas). Au cours des dernières années, ces forêts ont été gravement affectées par les pluies acides, résultat de la pollution industrielle et automobile. Le Waldstarben (« la mort des forêts ») a provoqué une forte mobilisation écologique dans un pays où la nature en général, et la forêt en particulier ont nourri les mythes nationaux. Le hêtre ainsi que d’autres espèces de feuillus ont considérablement régressé. Les terres acides du nord sont le domaine des bouleaux et des pins. Une partie de la Prusse est couverte de landes.

Le milieu naturel allemand


Le Rhin en Allemagne
Le Rhin. J. Ramey/The Image Bank

Grâce aux masses d’air océanique, le pays est bien alimenté en eau : 70 p. 100 des ressources proviennent du Mittelgebirge. L’Allemagne réunifiée possède près de 6 000 km de cours d’eau et de canaux navigables, largement valorisés sur le plan économique. En revanche, l’abondance en eau a longtemps constitué un handicap pour la mise en valeur agricole de la plaine du Nord, la faible déclivité du terrain et le drainage naturel insuffisant ayant favorisé la formation de marécages insalubres. Sa colonisation, surtout vers le nord-est, nécessita d’importants efforts d’assainissement. La majeure partie de cette région étant en outre couverte de sols podzoliques et de sols bruns, forestiers acides, d’importants travaux d’amendement et de bonification ont dû également être réalisés.

En revanche, dans les Börde, dans la vallée du Rhin et sur le plateau bavarois, l’Allemagne possède des sols lœssiques dont la fertilité favorise l’agriculture. Les ressources minérales ont fondé la puissance industrielle de l’Allemagne. Dès le Moyen Âge, on extrayait le fer, le cuivre, le plomb et l’argent des massifs du Mittelgebirge, foyer de la civilisation allemande. La révolution industrielle, au xixe siècle, s’est épanouie autour des bassins houillers de la Ruhr et de la Sarre, mais l’extraction n’est plus guère rentable de nos jours.

Gisements en Allemagne


L’Allemagne possède également des gisements de lignite en Rhénanie et, surtout, à l’est. Ainsi, l’ancienne RDA avait créé de gigantesques complexes industriels autour des gisements de Halle-Leipzig, dans la Saxe, et de Cottbus-Lauchhammer-Hoyerswerda, en Brandebourg. Près de 90 p. 100 de ces gisements sont exploités à ciel ouvert. Mais le coût écologique, lié autant au mode d’extraction qu’à la combustion du lignite, condamne à terme ces mines. Parmi les autres ressources minérales figurent le sel et la potasse, abondants dans le Harz et aux environs de Fribourg-en-Brisgau, ainsi qu’en Thuringe. À l’est de Kiel, ainsi qu’aux embouchures de l’Ems et de la Weser, le sous-sol recèle des gisements de pétrole et de gaz naturel. Enfin, l’Allemagne possède des gisements limités de mercure, d’argent, de soufre, de minerai de plomb, d’uranium et de zinc. ©"Allemagne" Ecrit par. Sources utilisées : Encarta et le Monde et Wikipedia.

Photos des pays d'Europe à visiter

Photos de Turquie

La Turquie

Photos Infos pays

Photos de l'Autriche

L'Autriche

Photos Infos pays

Images de Pologne

Photos Pologne

Photos Infos pays

Photos de la République Tchèque

Photos Tchèquie

Photos Infos pays

Photos Hongrie

Voyage en Hongrie

Photos Infos pays

Photos d'Espagne

Photos Espagne

Photos Infos pays

L'Ecosse

Photos Ecosse

Photos Infos pays

Photos de Croatie

Croatie

Photos Infos pays

Photos d'Allemagne

Allemagne

Photos Infos pays

Photos du Portugal

Portugal

Photos Infos pays

Photos de Grèce

Photos de Grèce

Photos Infos Grèce

Images de Suède

Images Suède

Photos Infos Suède