La République Tchèque et Prague par Carnet Photographique


Tourisme et tertiaire en République Tchèque

Images de Prague - la République Tchèque
3/10/15

Le secteur tertiaire en Tchèquie

En 2006, le secteur tertiaire occupait 56,5 % de la population active et contribuait à la formation de 58,3 % du PIB.

La monnaie nationale est la couronne tchèque (koruna), divisible en 100 haleru (1 couronne tchèque = 0,033 euro en janvier 2005). Très stable depuis la fin du régime communiste, la couronne est convertible depuis 1995, ce qui a permis l’adhésion du pays à l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). La Bourse tchèque s’est ouverte à Prague en janvier 1993. À partir de cette époque, le secteur bancaire s’est orienté vers un mouvement de concentration.


Le tourisme

L’activité touristique a connu une hausse remarquable — elle représente 4,2 % du produit intérieur brut (PIB) en 2003 —, et Prague est devenue l’une des capitales européennes les plus visitées. Je vous invite de regarder les photos de cette superbe capitale.

Avant 1989, la quasi-totalité du commerce tchécoslovaque se faisait avec l’Union soviétique et les autres pays du bloc socialiste. Depuis 1992, une grande partie des échanges a été réorientée vers les pays occidentaux.

Les principaux clients de la République tchèque sont l’Allemagne, qui absorbe à elle seule plus du tiers des exportations tchèques, la Slovaquie et l’Autriche.

Ses principaux fournisseurs sont l’Allemagne, qui assure à elle seule là aussi un tiers des importations tchèques, la Russie et la Slovaquie. La République tchèque exporte essentiellement des automobiles (plus de 20 % des exportations au milieu des années 2000), de l’électricité, du charbon, de l’acier et du fer, des machines, des chaussures ; les produits agricoles jouent un rôle relativement mineur, excepté en ce qui concerne le fromage et la bière. © "République Tchéque" Ecrit par . Sources utilisées : Encarta et lemonde et Wikipedia.



Photos des pays et villes visités